Flash Info

  • 07/12/2023Athlétisme-20e édition du Semi-marathon International du District d'Abidjan : Plusieurs innovations prévues en 2024 selon Serge Doh, le commissaire général
  • 07/12/2023CAF Awards : Achraf Hakimi, Mohamed Salah et Victor Osihmen sont en lice pour le prix du joueur africain de l'année
  • 07/12/2023Football-Dortmund : Touché au genou, Sébastien Haller sera absent au moins une semaine (Edin Terzic, coach du Borussia)
  • 07/12/2023Jeux de l'ACNOA-Dames 3x3 : La Côte d'Ivoire affrontera le Togo, ce jeudi 7 décembre à partir de 16h30 au Campus Universitaire de Lomé
  • 07/12/2023France-Pro B: Assémien Moulare plante 15 points, 3 rebonds et 1 passe dans la victoire de Vichy-Clermont face à Poitiers (84-74) comptant pour la 9è journée de Pro B. Clermont occupe la 3è place au classement.
  • 06/12/2023Jeux de l'Acnoa - Basket 3 X3 (D): La CI perd 7 à 10 face au Ghana pour son 1er match

La FIF, au-delà de l’appel à candidatures

Football
Elephants

La FIF, au-delà de l’appel à candidatures

21 March 2017 0

Marc Wilmots est le nouveau sélectionneur de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire. Mais contrairement aux postulants répondant à l’appel à candidatures lancé par la FIF, le technicien belge n’était pas demandeur.

Habitué depuis la contestation de Sabri Lamouchi à sortir le guide des Eléphants d’une liste de candidast, Sidy Diallo a outrepassé la ligne directrice. Celle qui avait permis de nommer Hervé Renard et Michel Dussuyer. Et pour cause, la liste des 59 candidats n’a pas satisfait le patron de la maison de verre. Et ce, même si dans les propos liminaires annonçant le choix de la FIF, Sory Diabaté a souligné que des négociations avaient été engagées avec 4 des 59.  Mais pour « des raisons liées à la langue, au lieu de résidence, aux prétentions salariales, à la disponibilité du candidat dans les délais prescrits… et à leur intérêt réel pour notre projet », les discussions ont été avortées.

Reconnaissant une « procédure d’appel à candidature » avec « quelques insuffisances », la FIF s’est résolue à engager « parallèlement des démarches » qui ont abouties au choix de Marc Wilmots. Parti de la tête des Diables Rouges alors que son contrat courait jusqu’en 2018, l’ancien capitaine de l’équipe nationale belge ne faisait donc pas partie des 59 postulants. Il n'a pas répondu à l'appel. Il n'était pas candidat. Ce qui, selon Sory Diabaté,  n’entamerait en rien son « intérêt prononcé pour le projet » qui lui a été personnellement proposé par Sidy Diallo. Ce mercredi 22 mars 2017, au cours de sa présentation officielle à la presse, on en saura un peu plus sur ce « projet » qui a attiré le Taureau de Dongelberg sur les rives de la lagune Ebrié, pour une aventure de 2 ans renouvelable.   

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP