Flash Info

  • 17/08/2017Athlétisme: Le Marathon International du District d'Abidjan est prévu pour le 15 novembre 2017
  • 17/08/2017Afrobasket 2017 Dame-Groupe A: Côte d'Ivoire-Centrafrique le 18 août à partir de 13h00
  • 17/08/2017Football-Côte d'Ivoire: Début du championnat de Ligue 1 saison 2017-2018, fixé au samedi 14 octobre 2017
  • 16/08/2017Football-Transfert: De retour de prêt à Fulham, Gohi Bi Cyriac (KV Ostende) signe pour 3 ans à Sivasspor (Turquie)
  • 16/08/2017Football-Transfert: Le latéral droit ivoirien Mamadou Bagayoko quitte St Trond et signe pour 2 ans (+1 en option) à l'OH Louvain
  • 16/08/2017Volley: AS Police, nouveau champion de Côte d'Ivoire après sa victoire sur l'INJS (3 sets 1)
Football
Elephants

Eric Bailly : « J’aurais aimé que Dussuyer reste »

13 March 2017 0

Alors que la succession de Michel Dussuyer est ouverte depuis deux semaines, Eric Bailly, dans les colonnes de Jeune Afrique a indiqué qu’il aurait bien voulu que le technicien français reste en poste.

Et le défenseur de Manchester United défend sa thèse en s’appuyant sur les stats de Michel Dussuyer. « Moi, j’aurais aimé qu’il reste. Il a fait progresser l’équipe. En un an et demi, nous n’avons perdu qu’une fois, contre le Maroc », a-t-il indiqué. Un soutien fort qui n’a pas empêché l’ancien gardien français de prendre sa décision de démissionner. Un choix « qu’il faut respecter », a continué Bailly qui souhaite à Dussuyer de « retrouver une belle équipe, car il le mérite ».

“Ce qui nous a manqué à la CAN 2017“

Evoquer Dussuyer sans souligner la mauvaise performance des Eléphants lors de la CAN 2017, aurait un goût d’inachevé. Et pour Bertrand Bailly, le manque de concentration et d’implications pourraient expliquer la désillusion de la Côte d’Ivoire, championne en titre à l’heure de fouler la terre d’Oyem. « Peut-être que nous n’étions pas assez concentrés ou concernés dès le début de la compétition. Moi, je pense que nous avons laissé échapper la qualification pour les quarts de finale non pas lors du dernier match face au Maroc (0-1), mais lors des premiers, contre le Togo (0-0) et la RD Congo (2-2). C’est un échec, c’est vrai, mais il ne faut pas tout remettre en question. D’autres grandes équipes ont déjà été éliminées lors du premier tour d’un grand tournoi », a-t-il conclu à ce sujet.

 

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP