Flash Info

  • 13/12/2018Football-CAN 2021: La FIF indique convoquer la CAF devant le TAS pour avoir rétribuer la compétition au Cameroun
  • 13/12/2018Football-CAN 2019: L'Egypte est officiellement candidate pour organiser la compétition
  • 12/12/2018Handball-CAN 2018 Dame: L'Angola bat la Sénégal en finale sur le score de 19-14
  • 12/12/2018Football-CAN 2019: Le Maroc ne sera pas candidat pour remplacer le Cameroun (officiel)
  • 12/12/2018Handball-CAN 2018 Dame: Le Congo bat le Cameroun (33-22) en match pour la 3è place et se qualifie pour la Coupe du Monde
  • 11/12/2018Football-International: Yaya Touré résilie son contrat à l'amiable avec l'Olympiakos (officiel)
Football
Elephants

El.CAN 2019: Pourquoi Bouaké et pas Abidjan ?

8 October 2018 0

Les Eléphants de Côte d'Ivoire accueillent la Centrafrique dans le cadre de la 3è journée des éliminatoires de la CAN, Cameroun 2019. Et c'est la ville de Bouaké qui vivra l'événement. A Abidjan, les interrogations ont fusé sur le choix de la Fédération. Une décision qui obéit à deux constats.

Une pelouse proche du foot

A son arrivée en Côte d'Ivoire, Marc Wilmots avait fustigé l'état de la pelouse du stade Félix Houphouët-Boigny. Le visage de l'air de jeu de la mythique cuvette du Plateau n'a pas changé depuis. Chaotique pour les athlètes, véritable piège. « Nous avons la majorité de nos joueurs qui évoluent sur des pelouses impeccables. Ici il faut leur offrir une surface qui soit plus proche de ce qu'ils pratiquent chaque week-end pour espérer les mêmes performances », nous avait confié Kamara Ibrahim à sa prise de fonction. Des propos pris au rebond par la faîtière qui a opté pour Bouaké qui offre une pelouse meilleure que celle d'Abidjan. Si elle n'est pas nouvelle, elle a bénéficié d'un entretien efficace qui lui offre un beau visage. Les Eléphants qui la fouleront mercredi à l'entraînement espèrent juste que l'effet tactile suivra le visuel.

Un public au rendez-vous

Au delà des commodités de l'infrastructure sportive, c'est la chaleur du public du Gbêkê qui a fait pencher la balance. Même si la réception de la Guinée et du Gabon ont déçu les fans, la faim d'événements du genre a toujours guidé le stade de la Paix qui ne boude ni son équipe, ni son plaisir. Tout le contraire de la bonbonnière d’Abidjan. Un spectacle exceptionnel qui devrait porter les Eléphants même dans les moments de doute. Une communion souhaitée par la FIF qui espère faire de ce déplacement une fête pour réconcilier les Eléphants avec leur public de l'intérieur du pays. Le rendez-vous est pris pour le vendredi 12 octobre 2018, sur le coup de 17h00 Gmt.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP