Flash Info

  • Il y a 22 min 36 secFootball-Caf LdC 2018: Le WAC de Casablanca éliminé en quart de finale
  • Il y a 2 heures 14 minFootball-Ligue 1-Discipline: Me Roger Ouégnin auditionné à la Fif pendant pl d'une heure
  • Il y a 2 heures 16 minBeach Soccer: La Côte d'Ivoire qualifiée pour la CAN 2018 en Égypte après avoir éliminé l'Ouganda
  • 20/09/2018Football- Classement FIFA: La Côte d'Ivoire occupe la 66è place FIFA et la 12è CAF
  • 20/09/2018Football: Baky Koné est le nouveau président de la section football de l'ASEC Mimosas
  • 20/09/2018Football-Tournoi des 4 nations: Vietnam 3-1 Côte d'Ivoire
Football
Elephants

 « Il fallait retrouver du plaisir»

26 March 2018 0

Serge Aurier aurait voulu conjuguer son retour en sélection nationale avec une victoire. Face au Togo le samedi dernier, les Eléphants ont été accrochés en match amical (2-2). Mais pour le capitaine du soir, le plus important était ailleurs, après le traumatisme de l’élimination de la Coupe du Monde 2018.

Serge Aurier, Êtes-vous déçu par l’issue de la rencontre ?

Quand tu mènes (2-0) et que tu te fais rejoindre, ça engendre toujours de la déception. Mais on est tombé sur une très bonne équipe du Togo qui a joué en équipe, et qui a laissé très peu d’espace. Ils ont joué leurs coups à fond. On n’est pas très déçu parce qu’on a joué contre un adversaire qui s’est beaucoup battu. On aurait pu gagner à la fin. Après notre élimination, il fallait retrouver du plaisir, des couleurs ; ce soir on a eu des buts. Il nous reste encore un deuxième match pour préparer cette nouvelle aventure et les échéances à venir.

Vous avez mené (2-0) avant de vous faire rejoindre au score. Qu’est-ce qui s’est passé ?

L’équipe en face a eu du répondant. Quand tu mènes (2-0) tu peux te relâcher inconsciemment. On avait la possession mais on est tombé dans la facilité avec des pertes de balle. Je ne mettrai pas le nul sur le compte du relâchement, mais sur le compte de la réaction d’une très bonne équipe en face qui a joué les coups à fond. Il faut les féliciter simplement.

C’est votre premier match depuis votre échec en éliminatoires de la Coupe du monde. Quel a été votre discours en tant que capitaine ?

Quand on revient d’un échec comme ça, il faut laisser les choses se faire naturellement. Nous avons un groupe jeune. Il faut leur donner la confiance et être patient même si ça prend cinq ou six ans.

Propos recueilli par N.K à Beauvais

A lire aussi ...

TOP