Flash Info

  • 16/01/2018Football-Eléphants-CHAN 2018: Yao Kévin, Kouakou Raoul et Zouzoua Pacôme forfaits pour la Zambie
  • 16/01/2018Football-Eléphants-CHAN 2018: Badié Gbagnon en renfort pour remplacer Inza Diabaté blessé à la cuisse
  • 14/01/2018Football-CHAN 2018-Groupe B: Côte d'Ivoire 0-1 Namibie
  • 12/01/2018Football-Transfert: Brice Dja Djédjé prêté par Watford au RC Lens pour 6 mois avec option d'achat
  • 12/01/2018Volley-Championnat national: La saison 2018 s'ouvre le samedi 20 janvier 2017 au Palais des Sports de Treichville
  • 12/01/2018Omnisports: Lassana Palenfo serait partant pour un nouveau mandat à la tête du CNO-CIV (source)
Football
Elephants
MONDIAL

CI-Maroc (0-2) : Les réactions

12 November 2017 0

A la suite de la rencontre du 11 novembre dernier, les deux techniciens ont livré leur analyse. Si Wilmots a tenu à ne pas accabler Sylvain Gbohouo, Hervé Renard s’est dit fier après une qualification pour le Coupe du Monde 2018 pas évidente à l’entame des qualifications.

Marc Wilmots (Coach Côte d’Ivoire)

« On a tenté de construire. Si vous regarder bien le jeu, on était bien en place pendant les 25 premières minutes. Malheureusement, on prend des buts casquettes et on prend un coup au moral. On va digérer. C’était un rêve pour tout le monde. C’était un rêve pour moi. Nous sommes déçus. Je vais faire le point avec le président et on verra pour l’avenir (…) On a commencé avec deux attaquants, Gervinho et Doumbia. On avait décidé de jouer dans leur dos avec Gradel en numéro 10. Le choix de Deli Simon s’explique par sa taille à cause des phases de jeu arrêté. De même, on a aussi perdu des joueurs comme Serey Dié (ménisque) et Kodjia (cheville) avant le match. Pour l’avenir, on a des jeunes qui sont en train de monter, c’est l’avenir. Sur le cas Gbohouo, il est pour moi l’un des meilleurs gardiens d’Afrique. Tuer ce garçon, c’est pas mon but. Il était le gardien de but titulaire avant mon arrivée. C’est vrai que ça fait mal. L’objectif à présent, c’est  la Coupe d’Afrique 2019. »

Hervé Renard (Coach Maroc)

« On a pressé pour forcer cette équipe à perdre des ballons. On les a perturbés. Je savais que si on se mettait à onze derrière, ce n’était pas du tout évident. Quand vous voyez la liste des joueurs ivoiriens, ce n’est pas rien. C’est notre combativité, notre état d’esprit qui a fait la différence (…) En signant au Maroc, j’ai bien pesé le pour et le contre. On a mis une organisation en place. Quand vous avez de la qualité et en plus la solidarité, ça fait la différence. Je remercie sa majesté qui m’a appelé juste après le match. Ce soir on est fier que le drapeau marocain revienne en Coupe du Monde. Le football, c’est la vie. Il y a 2 ans, je me faisais chasser de Lille (…) La Côte d’Ivoire est un énorme pays de football. Ils n’ont pas besoin des conseils d’Hervé Renard pour revenir au sommet ».

Propos recueillis par Sylvain MEL

A lire aussi ...

TOP