Flash Info

  • Il y a 10 heures 24 minFootball-CAN U23: Sangaré Ibrahim quitte la sélection pour rejoindre son club (Toulouse FC)
  • Il y a 10 heures 53 minJudo-Open: Dabonné Zoulehia médaillee de bronze à l'Open International de Dakar chez les -57kg
  • Il y a 10 heures 57 minFootball-El.CAN 2021: La délégation ivoirienne s'envole ce lundi pour Addis-Abeba pour affronter l'Éthiopie
  • Il y a 10 heures 59 minFootball-El.CAN 2021: Franck Kessié et Sayouba Mandé forfaits pour la 2e journée
  • 17/11/2019Handball-Coupe Nationale 2019-Finale dame: Habitat HBC 31-27 Africa Sports
  • 17/11/2019Taekwondo: Astan Bathily médaillée d'argent à l'Open international de Paris

Attention au piège de Bamako

Football
Elephants
MONDIAL

Attention au piège de Bamako

6 October 2017 0

Mali-Côte d’Ivoire, c’est le duel ouest-africain qui ouvre la 5è journée des éliminatoires, Zone Afrique, de la Coupe du Monde 2018. Vainqueurs à l’aller, les Eléphants qui ont besoin de points, devront faire attention à des Aigles qui n’ont plus rien à gagner, et surtout plus rien à perdre.

La cause quasi-entendue avec la démission d’Alain Giresse, le Mali a amorcé sa reconstruction. Mohamed Magassouba, DTN de la Fédération malienne, arrivé en intérimaire, a érigé une liste de 23 Aigles dont 13 n’avaient pas pris part à la défaite (3-1) de Bouaké, le 8 octobre 2016. Des jeunes dont Moussa Djénépo (Standard de Liège), Kalifa Coulibaly (FC Nantes) ou encore le célèbre Yves Bissouma (Lille) d’origine ivoirienne, essaieront d’engranger leur première victoire du championnat, pour remonter des stats vertigineuses d’un face-à-face historique avec l’illustre visiteur.

Mali-Côte d’Ivoire, histoire sans doute

En plein doute après la défaite à domicile face au Gabon et privé de plusieurs de ses cadres blessés, la Côte d’Ivoire espère voguer sur cette suprématie historique, pour retrouver de la sérénité avant la réception du Maroc.  En 31 oppositions, les Aigles du Mali n’ont eu de victoire qu’à 4 reprises contre 19 défaites et 8 nuls, face aux Eléphants d’Abidjan.  Pourtant, aucun point de ces précédents succès ne sera ajouté sans combat. La vérité d’hier devra être reconstruite à Bamako pour achever le pont menant à Moscou. « Il n’y a pas de calcul à faire, il faut aller jouer pour gagner. Montrer une grande solidité et même une efficacité. Ça ne sera pas facile mais si nous jouons ensemble il n’y a pas de raison qu’on soit en proie au doute », a confié Salomon Kalou qui devrait être aligné d’entrée pour apporter l’expérience de ces plus de 100 sélections célébrées avant le départ pour la capitale malienne.

Koné, Gbamin, Kodjia, retours probables

Evoqué le deuxième meilleur buteur des Eléphants est également jeter un coup de phare sur la composition que prépare Marc Wilmots. Resté pourtant discret, le technicien belge a  laissé filer quelques pistes. Ainsi, dans les buts, il ferait confiance à Sylvain Gbohouo quand la défense pourrait enregistrer le retour de Lamine Koné, présent au match aller aux côtés d’Eric Bailly. Un come-back qui enverrait Wilfried Kanon sur le flanc gauche, pendant de Serge Aurier à droite. Son milieu en trapèze dans un 4-2-3-1, referait apparaitre Jean Philipe Gbamin satisfaisant face à la Guinée. Le milieu de Mainz serait accompagné de Serey Dié annoncé titulaire, Kessié, Kalou et Assalé Roger, dont Wilmots est tombé amoureux, ou Maxwell Cornet.  De retour après plusieurs mois d’absence, Jonathan Kodjia fixerait la défense malienne en espérant avoir la réussite du stade de la Paix. Un Onze probable dont l’objectif sera d’éviter le piège des Aigles qui rêvent d’imiter la Guinée et le Gabon, derniers tueurs d’Eléphants sur le continent.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP