Flash Info

  • 23/11/2020Football-Angleterre : Pour Mikel Arteta, le « comportement de Nicolas Pépé est inacceptable»
  • 23/11/2020Basket-NBA : Serge Ibak quitte les Raptors de Toronto pour les Clippers de Los Angeles
  • 23/11/2020Football-Afrique: Le président de la Confédération Africaine de Football Ahmad Ahmad suspendu cinq ans
  • 21/11/2020Football-Deuil: Le président de la Fif, Augustin Sidy Diallo, décédé ce samedi 21 novembre 2020
  • 12/11/2020Football-El.CAN 2022-Groupe K--3e journée: Côte d’Ivoire 2-1 Madagascar
  • 10/11/2020Football-Argentine : Opéré d'un hématome à la tête la semaine dernière, Diego Maradona sortira bientôt* de la clinique

Uefa LdC 2020-2021 : Des Eléphants encore loin des étoiles

Football
Elephants
International

Uefa LdC 2020-2021 : Des Eléphants encore loin des étoiles

19 October 2020 0

Les phases finales de l'Uefa Ligue des Champions reprennent leur droit, à partir du mardi 20 octobre 2020. Dans une atmosphère marquée par la crise sanitaire liée au Coronavirus, les étoiles inscrites sur le vieux continent se rallument avec toujours une colonie africaine. En Côte d'Ivoire la luisance sera mitigée. Comme il y a quelques saisons d'ailleurs.

Didier Drogba, Salomon Kalou, Kolo Touré, Emmanuel Eboué, Yaya Touré, Didier Zokora... Des patronymes qui, aux côtés des plus grands noms du ballon rond, faisaient frémir les mordus du foot en Côte d'Ivoire aux premières notes de l'entraînante musique de l'Uefa Champion's League. La composition donne encore des frissons, mais les Eléphants y ont perdu leur prestance au fil des années. Les mythiques ambassadeurs de la Côte d'Ivoire ont fait place à une génération moins fringante qui se fera voler la vedette par le duo Egypto-Sénégalais porté par Mohamed Salah et Sadio Mané de Liverpool. Une parfaite parallèle avec l'état de santé du football ivoirien.

Quoi qu'il en soit, ils seront 6 à espérer raviver la flamme. Même si leur importance au sein de leurs différentes écuries reste minime. C'est d'ailleurs le cas de Jean Daniel Akpa Akpro de la Lazio de Rome. Loin d'être le premier choix de Simone Inzaghi, le champion d'Afrique 2015 qui a fêté son retour en sélection ce mois, devrait suivre depuis le banc, la première sortie des Lazialistes dans le groupe F face au Borussia Dortmund. Mais entré à 3 reprises en jeu en Série A, “JD“ est susceptible de grignoter quelques minutes face aux Allemands.

Logés dans le même groupe, il sera impossible au Club Bruges d'étrenner ses Ivoiriens lors de la rencontre avec le Zenit Saint Pétersbourg. Odilon Kossonou (malade) et Simon Déli (suspendu) seront absents de la première soirée étoilée de la saison. Eric Bailly, chef de file des représentants ivoiriens à ce niveau, pourrait avoir plus de chance de faire bouger son temps de jeu face au PSG mardi. Même si à Manchester United, il est loin d'être le premier choix d'Ole Gunnar Solskjaer. Il n’a connu que 97 minutes cette saison sur le terrain avec Man.U.

Le jeune Amad Traoré rejoindra en janvier les Red Devils. Mais avant, c'est avec l'Atalanta Bergame qu'il espère goutter à la Ligue des Champions. Confiné dans le rôle de remplaçant jusque-là, il ne devrait avoir le bonheur que de figurer sur la liste des joueurs retenus pour la compétition par Gian Piero Gasperini. Surtout dans un groupe D composé de l'Ajax et surtout de Liverpool. Tout le contraire de Franck Boli avec Ferenvaros. La curiosité ivoirienne qui compte 2 buts en 4 titularisations avec le club hongrois, a beaucoup plus de chance de porter le drapeau national. Avec Barcelone, la Juventus et le Dynamo de Kiev dans le groupe G, le plaisir promet pourtant d'être de courte durée.

Ainsi, contrairement à leur prédécesseurs, Jean Daniel Akpa Akpro, Odilon Kossonou, Simon Déli, Eric Bailly, Amad Traoré et Franck Boli, n'ont ni l'écurie, ni le poids nécessaire pour viser plus haut. A moins de réaliser des performances stratosphériques pour lequel eux-mêmes ne sont pas coutumiers. Et ce, même si l'incertitude du football a surpris plus d'un au cours de son histoire.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP