Flash Info

  • 18/07/2017Football-Transfert : Sio Giovanni signe à Montpellier
  • 17/07/2017Cyclisme-Tour de l'Est 2017: Kabré Daniel (ATS Yopougon) en 9h50mn30s est l'actuel maillot jaune
  • 17/07/2017Afrobasket 2017 Masculin: La Côte d'Ivoire dans le groupe A de Tunis avec le Mali, la RD Congo et le Nigeria
  • 17/07/2017Cyclisme-Tour de l'Est 2017: Konté Bassirou a remporté la 5è étape Bouaké-Daoukro (162,5 km) en 4h25mn10s
  • 16/07/2017 Athlétisme-Diamond League-Rabat 2017: Méité Ben Youssef 2è au 100m masculin en 10'01
  • 16/07/2017Athlétisme-Diamond League-Rabat 2017: Marie Josée Ta Lou finit 2è au 100m féminin en 10'90
Football
Elephants
CAN

Les Tops et les Flops

12 June 2017 0

Revoilà le baromètre des Eléphants de Côte d’Ivoire. La partie face à la Guinée fut laborieuse pour plusieurs, mais révélatrice de talents de demain dans une équipe où la reconstruction est plutôt d’actualité.

Les Tops :

Jean Philippe Gbamin

L’un des deux nouveaux (binationaux) de l’effectif, le milieu de terrain de Mayence s’est montré très actif. Dans la disponibilité, dans la récupération Gbamin ne semblait pas être à sa première. Un peu plus de prise de risque de sa part que la Côte d’Ivoire aurait connu meilleur sort. La facture de son entrée n’en pâtit pas.

Maxwell Cornet

Avait-il les épaules pour endosser le 10 de Gervinho ? La réponse résonne à peu près oui. Coup de rein déconcertant, courses intelligentes entre les lignes et entente presque parfaite avec Doumbia, Cornet a pourtant péché dans plus d’un dernier geste. Le manque de fraicheur et de lucidité au moment de vérité reste à travailler.

Seydou Doumbia

Il n’a peut-être pas pesé de tout son poids pour dissuader la défense guinéenne de monter. Mais à un attaquant, on demande de marquer. Et c’est bien ce qu’il a fait. Un doublé pour son come-back, il fallait avoir le mental pour. Même si cet exploit n’a compté que pour du beurre à la fin des courses. Mais à lui, Bouaké sourit aussi, comme un certain Kodjia qui a certainement trouvé un concurrent.

 

Les Flops :

Eric Bertrand Bailly

Qu’a-t-il pu bien manger le défenseur de Manchester United ? Nul ne sait. Sous la tunique Orange, Bailly n’est plus étincelant. Plutôt surprenant d’absence, de manque d’agressivité de nonchalance peut-être de suffisance. Face à Kamano, Naby et leurs coéquipiers, aucun duel probant gagné. Il est même passé proche d’offrir un penalty au Syli. Il faut le dire, Bailly est à côté de la plaque.

Adama Traoré

Héros de la qualification de la Côte d’Ivoire pour la CAN 2017, Adama Traoré a perdu ses armoiries d’ange gardien. Après la catastrophique CAN 2017, le défenseur du FC Bâle est demeuré dans les mêmes eaux. La Côte d’Ivoire gagnerait à lui trouver un concurrent avant que l’irréparable ne se produise.

Franck Kessié

Egalement attendu, Kessié a déçu son monde. Absent dans l’impact, le néo-milanais n’a pas su se projeter également pour apporter le danger dans la défense guinéenne. Coupable de mauvais choix, Kessié fut, inhabituellement l’ombre de lui-même. Vivement le repos revitalisant.

 

 

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP