Flash Info

  • 18/11/2017Football-Ligue 1-6è journée: USC Bassam 1-0 SOA
  • 17/11/2017Football-CHAN 2018: La Côte d'Ivoire dans le groupe B avec la Zambie, l'Ouganda et la Namibie
  • 17/11/2017Taekwondo: La finale des Grands Prix et la Coupe du Monde 2017 par équipe lancé à Abidjan
  • 16/11/2017Football-Ligue 1-5è journée: Moossou FC 1-2 ASEC - Bouaké FC 3-1 SOA - ASI 0-2 Stade d'Abidjan - Gagnoa 1-1 WAC - FC San Pedro 2-0 Séwé
  • 16/11/2017Football-Afrique: La Côte d'Ivoire logée dans le chapeau 1 du tirage du CHAN 2018 au Maroc
  • 16/11/2017Football-CAF: Le Gabon et Djibouti suspendus pour la prochaine édition du CHAN prévue en 2020
Football
Elephants
CAN

Football- Elephants de Côte d'Ivoire: Les Eléphants au scanner

22 August 2007 0
Football- Elephants de Côte d'Ivoire: Les Eléphants au scanner

Le match du 03 juin à Bouaké a comblé de joie l’ensemble des Ivoiriens : le peuple a communié dans l’union retrouvée, les Eléphants se sont imposés 5-0 avec un but de Drogba. La qualification pour la CAN 2008 est pratiquement acquise… Rien n’a été (re) dit ou presque sur la gestion de l’équipe par Stielike : le coach allemand a-t-il progressé dans la constitution de l’équipe appelée à s’imposer au Ghana pour défier ensuite l’Italie et le Brésil en Afrique du Sud ?
Au vu de la production des nôtres à Bouaké, on pourrait émettre de gros doutes. A ce propos « Les choix de  Stielike sont contestables » affirme un internaute.
L’ESPRIT DU JEU
«Pas moins de 07 joueurs à vocation défensive ont été alignés devant le gardien Copa Barry : Eboué, Zokora, Méïté, Chico arrière de droite à gauche, puis Gnéri, Boka et Romaric, alors que l’on savait que les ZEBUS SAUVAGES  de la grande île ne représentaient aucun danger véritable, encore moins sur notre terrain. Et là se pose la question de l’esprit du jeu.« La Côte d’Ivoire possède une expertise et une tradition footballistiques bien établies : c’est une équipe animée d’un tempérament offensif, qui sait prendre le ballon et le jeu à son compte, qui évolue dans le registre de la créativité, de l’inspiration, qui produit du jeu, et de la technique, de la vivacité, de grands attaquants (les meilleurs d’Afrique ?)Nos joueurs ne savent pas et ne sauront jamais jouer uniquement en défense, ni reculer en laissant le jeu et le ballon, l’adversaire, ni chercher un nul ou préserver un petit 1-0. Bien sûr, ils doivent apprendre à progresser dans ces différents domaines, mais ils ne peuvent en faire une philosophie de jeu, parce que ce n’est pas leur philosophie de jeu. D’ailleurs, tous les entraîneurs qui ont fait jouer l’équipe autrement que dans son propre registre « se sont plantés » : Nouzaret I, Nouzaret II, Henri Michel…
L’entraîneur actuel doit tenir compte de cette donnée, et accepter de prendre un minimum de risques sur le plan offensif parce que si on place contre Madagascar à domicile 7 joueurs défensifs,  combien va-t-on en aligner contre l’Egypte ? Le Cameroun ? L’Allemagne ? 8,9… ?La Côte d’Ivoire aujourd’hui ne craint aucune équipe au monde si elle joue avec tous ses atouts. Mais si l’équipe est bridée et amenée à jouer contre sa nature, elle se met à la portée de n’importe quel adversaire d’un chapeau 3 ou 4 du tirage de la CAN »
LE CHOIX DES JOUEURS
« Il est dans la droite ligne du choix tactique de l’entraîneur et de sa logique. Il y a eu contre Madagascar des absences (Aruna Dindane, Kader, Baky, Kolo) et l’état du terrain (très difficile) mais cela ne peut irrémédiablement affecter une grande équipe, et la Côte d’Ivoire est une grande équipe : rien ne saurait donc valablement expliquer une composition d’équipe bizarre ; jugez-en vous-même.« N’Dri Romaric, milieu relayeur gauche, est positionné comme milieu récupérateur droit, évoluant uniquement sur la ligne médiane et dans son camp lui, le pur gaucher qui doit être légèrement avancé côté gauche pour placer sa bonne frappe de balle, a constamment joué près d’Eboué »
« Boka Arthur, aligné pour doubler défensivement Chico et le côté gauche, a dû se positionner milieu offensif parce qu’il n’y avait ni adversaire ni danger du côté droit des Malgaches »«  Maestro, par ailleurs auteur d’un « gros » match, aligné en défense centrale, a considérablement manqué au secteur médian. Il peut « dépanner » bien entendu, comme Essien à Chelsea en cas d’absence de Terry ou Carvalho, mais il faudrait le faire  jouer là où il est meilleur, c'est-à-dire à son poste de milieu défensif.« Et que l’on ne vienne pas nous parler de polyvalence, parce que pour Maestro, on le sait depuis longtemps. Et pour Boka, milieu offensif, aucun intérêt parce que nous avons pour ce rôle bien meilleur que lui, mais qui ne travaille pas défensivement, c’est ça qui semble intéresser Stielike »
« L’équipe de Côte d’Ivoire cherche sa meilleure composition possible elle a dépassé le stade de la recherche des polyvalents… Drogba a joué libéro lors d’un match amical aux Antilles, encore il faut espérer qu’on ne l’essaiera pas à ce poste contre l’Egypte ou le Gabon ».
D’autre part, à quoi cela peut bien servir d’avoir 3 attaquants si on n’aligne pas un spécialiste de la dernière passe ? Gilles Yapi Yapo a servi en 20 mns passées sur le terrain 2 « caviars » à Koné Arouna et Drogba (4ème et 5ème buts) : c’est le passeur décisif de l’équipe, mais un tel joueur ne sera pas titulaire au départ, parce que s’il faut choisir entre un joueur pour mieux attaquer encore un autre pour mieux défendre, Stielike prendra celui qui sait travailler défensivement. C’est sa façon de voir, c’est sa philosophie du jeu, encore il faut la respecter »
« Seulement l’équipe doit pouvoir s’y adapter et nous savons que les Eléphants ne joueront jamais comme des Italiens, ce n’est pas leur culture, ni leur tradition, ni la meilleure façon d’exprimer leurs immenses qualités et leur tempérament offensif ».
«L’entraîneur doit-il imposer à l’équipe son style propre de défenseur rigoureux, ou doit-il seulement apporter sa touche sécuritaire « à un ensemble naturellement porté vers le beau jeu, les buts, la victoire ? Il faut décider dès maintenant, avant d’aller à Accra… ou à Jo'burg.Pourquoi faut-il toujours opposer l’obligation d’obtenir des résultats à la production d’un beau football quand on a l’équipe pour concilier les deux ? »…
« … La Côte d’Ivoire est beaucoup trop forte pour jouer la défense, à domicile, contre Madagascar… »« … La Côte d’Ivoire est trop riche en football et en joueurs pour produire un jeu si peu élaboré, sans imagination, sans créativité, sans envergure… »« … L’équipe de Côte d’Ivoire est trop chère à notre cœur de sportif pour que l’on puisse se taire devant un gaspillage programmé… »
NDLC: Ces titres et sous-titres sont de la rédaction 
Propos recueillis par A. BRIERE DE L’ISLEConsultant Sport-ivoire.ci  
Voulez-vous parler de votre équipe avec notre consultant ? Cliquez-ici
 

A lire aussi ...

TOP