Flash Info

  • 16/11/2018Football-Ligue 1: Aka Kouamé quitte l'encadrement technique de LYS de Sassandra
  • 15/11/2018Athlétisme-Marathon du District d'Abidjan 2018: Le Kenyan Stanley Teimet grand vainqueur
  • 13/11/2018Athlétisme: La représentation CPI en Côte d'Ivoire organise un cross populaire le 24 novembre entre Treichville et Marcory
  • 13/11/2018Media: La FIFA organise un Forum de développement pour les journalistes d'Afrique francophone le 5 Décembre à Lomé
  • 13/11/2018Rugby-Côte d'Ivoire: Le championnat national 2018-2019 démarre le 15 décembre prochain
  • 12/11/2018Football-Tournoi U20 UFOA B- Tirage-Groupe A : Togo, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Sénégal
Football
Elephants
CAN

El.CAN 2019-RCA-CI (0-0) : Les Tops et les Flops

17 October 2018 0

La Côte d’Ivoire fut solide en Centrafrique. Un nul qui a trahi la trame de la partie, mais un point qui fait du bien aux Eléphants véritables combattants. Mais il reste qu’il eut des plus méritants. Voici les Tops et les Flops de Bangui.

Les Tops

Sylvain Gbohouo

De la fébrilité en début de match, oui, mais l’arrêt du match, c’est bien Sylvain qui la réalise. Sa baraqua a permis aux Eléphants de s’extraire de l’étreinte de Fauves présents dans les ultimes instants du choc.

Franck Kessié

Egalement critiqué, Kessié a trouvé chaussure à son pied. Un match engagé. Agressif, le milieu du Milan AC a constamment contrarié Geoffrey Kondogbia qu’il n’a pas ménagé, comme l’ensemble de ses coéquipiers.

Maxwel Cornet

Non, ce n’est pas que pour son apport offensif. Car défensivement, Cornet fut costaud. Un peu comme son match avec Lyon à City en Uefa Ligue des Champions. Il a manqué que le but.

 

Les Flops

“Barthélémy Boganda“

Loin de nous l’idée de salir la mémoire de l’illustre personnage centrafricain. Le jardinier du stade portant son patronyme à Bangui s’en est chargé. Et la rencontre Centrafrique-Côte d’Ivoire y a mis de la lumière. La surface de jeu de l’antre, un véritable piège.

Seri Jean Michaël

Encore une fois, l’on a cherché l’ex-niçois, encore une fois on l’a que peu vu. Sinon dans une nouvelle perte de balle qui aurait pu faire à la Côte d’Ivoire. Peut mieux faire.

Jonathan Kodjia

Quand il n’y a pas de but, ce sont les attaquants qui sont au fauteuil blanc. Jonathan Kodjia n’y échappera pas. Surtout qu’aux 2è, 8è et 22è, il avait les opportunités. Toutes vendangées. Cette Jimmy ne fut point dangereux.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP