Flash Info

  • 22/07/2019Football-Deuil: Koffi Kouadio Jule dit Dinozoff, ex-gardien international ivoirien, est décédé ce lundi.
  • 22/07/2019Football-Caf CdC 2020: Le FC San Pedro exempté du premier tour des preliminaires
  • 22/07/2019Football-Caf LdC 2020: La SOA affrontera le WAC de Casablanca en cas de qualification pour le 2nd tour des preliminaires
  • 22/07/2019Football-Caf LdC 2020 : La SOA affronte les Mauritaniens du FC Nouadhibou pour le 1er tour des preliminaires
  • 21/07/2019Football-CAN 2019 : Le chef de l'État Sénégalais octroie une prime spéciale de 20 millions FCFA à chaque joueur
  • 19/07/2019Football: L'ALGÉRIE remporte la deuxième coupe d'Afrique de son histoire

El.CAN 2019: Deux membres de la Ferwafa arrêtés

Football
Elephants
CAN

El.CAN 2019: Deux membres de la Ferwafa arrêtés

14 September 2018 0

A la suite des accusations de corruption de Jackson Pavaza, l’arbitre namibien de la rencontre Rwanda-Côte d'Ivoire (1-2), comptant pour la 2è journée des préliminaires de la CAN 2019, deux membres de la Fédération rwandaise de football (Ferwafa) ont été mis aux arrêts jeudi dernier, par le Bureau d'enquête local.

Le Secrétaire général, Uwayezu Régis, et le commissaire des compétitions, Eric Ruahmiriza, ont été interpellés par la police rwandaise. Les deux membres de la Ferwafa ont été cités par l'arbitre namibien dans l'affaire de tentative de manipulation de l'issue de la rencontre Rwanda-Côte d'Ivoire.

Les deux hommes font donc, depuis le 13 septembre 2018, l'objet d'une enquête de « tentative de corruption de Jackson Pavaza », comme rapporte la presse rwandaise. Pourtant, dans un communiqué paru mardi dernier, la Ferwafa avait battu en brèche les allégations de M. Jackson Pavaza, évoquant plutôt un problème de communication.

Pavaza et les trois autres officiels de Rwanda-Côte d'Ivoire du 9 septembre dernier, auraient demandé à la Ferwafa le remboursement de frais supplémentaires engagés pour le voyage de Windhoek à Kigali. Au lieu de 237 dollars réclamés, la Ferwafa a préparé 948 dollars, pensant qu'il s'agissait de frais concernant l'ensemble du corps arbitral.

Pavaza a refusé l'argent tout en signalant l'incident à la CAF. « L’argent était dans une enveloppe. Je n'ai pas essayé de le compter ou chercher à savoir combien c’était. Je leur ai juste dit que je n'acceptais aucun cadeau de personne, conformément aux règlements de la CAF. J’ai refusé et je l’ai signalé à la CAF », a déclaré M. Pavaza, dans des propos rapportés par le confrère namibien.

L'enquête sur cette présumée tentative de corruption suit son cours à Kigali où les deux membres de la Fédération rwandaise sont entendus.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP