Flash Info

  • 14/12/2018Taekwondo: La Fédération Ivoirienne en assemblée générale ordinaire le 15 décembre 2018
  • 14/12/2018Football-CAN 2021: La conférence de presse du Ministre Danho Paulin prévue le 15 décembre est annulée
  • 13/12/2018Football-CAN 2021: La FIF indique convoquer la CAF devant le TAS pour avoir rétribuer la compétition au Cameroun
  • 13/12/2018Football-CAN 2019: L'Egypte est officiellement candidate pour organiser la compétition
  • 12/12/2018Handball-CAN 2018 Dame: L'Angola bat la Sénégal en finale sur le score de 19-14
  • 12/12/2018Football-CAN 2019: Le Maroc ne sera pas candidat pour remplacer le Cameroun (officiel)
Football
Elephants
CAN

CHAN 2018 : Coulibaly Wonlo forfait aussi !

17 January 2018 0

A Marrakech, les Eléphants continuent de tomber. Après Inza Diabaté, Zouzoua Pacôme et Kouakou Raoul, c’est au tour de Coulibaly Wonlo de déclarer forfait pour la deuxième journée du CHAN 2018.

Victime d’une glissade lors de la séance d’entraînement du mardi, le défenseur gauche ivoirien s’est fait mal au bras. Une blessure qui l’empêche d’esquisser le moindre mouvement. En attendant le verdict définitif des médecins, le défenseur de l’ASEC Mimosas devra faire des examens complémentaires. Par contre il rejoint la colonie des forfaits pour la rencontre du jeudi 18 janvier 2018, face à la Zambie, leader du groupe B.

Diaby pour remplacer Wonlo ?

Habituée à se faire l’écho de forfaits avant le début de regroupements, la Côte d’Ivoire se voit confrontée à cette situation en pleine compétition. Certainement la trop grande pression au dessus de la tête des Eléphants, « pas habitués à ce genre de compétitions », a confié Kamara Ibrahim qui compte booster le mental de ses joueurs pour leur redonner l’esprit de “tueur“.

Quant à Coulibaly Wonlo forait sur le flanc gauche de la défense ivoirienne, il pourrait être remplacé par Diaby Souleymane. Le jeune latéral gauche du Sporting Club de Gagnoa qui a fait bonne impression lors des 8ès Jeux de la Francophonie pourrait apporter des solutions offensives en plus de sa rigueur défensive.

Patrick GUITEY

Envoyé spécial à Marrakech

A lire aussi ...

TOP