Flash Info

  • 25/05/2018Football-Mondial 2026 : Le Liberia ne soutiendra pas le Maroc en concurrence avec le trio USA-Mexique-Canada
  • 25/05/2018Football-Transfert: Le technicien espagnol Unaï Emery veut enrôler Seri Jean Michael à Arsenal dès cet été
  • 25/05/2018Athlétisme: La Fédération ivoirienne organise le samedi 26 mai une compétition Inter-ligues au stade Houphouët-Boigny
  • 25/05/2018Football-International: Yaya Touré a déclaré vouloir évoluer avec Paul Pogba "pour lui apprendre des choses"
  • 25/05/2018Football-CAN 2021: Lambert Feh Kessé et le COCAN 2021 ont rencontré les autorités de Bouaké
  • 25/05/2018Omnisports: Le Comité Ad'hoc mis sur pied par le CNO pour gérer le taekwondo ivoirien est dissout
Football
Elephants
CAN

CHAN 2018 : « Ne vous découragez pas !»

16 January 2018 0

Actuel meilleur buteur de Ligue 1 Côte d’Ivoire, Togui Mel William n’a pas trouvé la faille face à la Namibie. Comme l’ensemble du groupe des Eléphants. Pas de quoi décourager le serial buteur du Fromager confiant avant le choc avec la Zambie, jeudi.

Muet face aux Warriors, Togui n’affichait pas la tête des grands jours à la sortie d Grand Stade de Marrakech. Mais quelques jours après des débuts manqués pour la Côte d’Ivoire, l’heure est à la remobilisation, malgré quelques bobos physiques des hommes de Kamara Ibrahim.

Surtout que tout le contenu de la partie livrée face à de volontaires namibiens n’était pas à jeter à la poubelle. « Je pense que nous avons livré un bon match dans l’ensemble. D’entrée, nous avons voulu faire la différence. Mais ça n’a pas marché », a confié Togui Mel tourné vers l’avenir immédiat qui se conjugue avec la Zambie, un calibre qui semble au dessus du premier adversaire. Pour preuve la victoire (3-1) sur l’Ouganda.

Face au leader du groupe B et avec une équipe amoindrie des Eléphants, l’horizon n’est pourtant pas dessiné d’avance pour un Togui qui garde espoir, en plus de la confiance. « Nous allons nous remettre au travail et aller de l’avant. Nous avons perdu le premier match, mais rien n’est perdu. Nous allons nous préparer pour le deuxième match. Que les Ivoiriens ne se découragent pas. Tout reste possible », a-t-il conclu.

Patrick GUITEY

Envoyé Spécial à Marrakech

A lire aussi ...

TOP