Flash Info

  • 19/05/2022Africa Sports : L'entraîneur des Aiglons a été démis de ses fonctions par les dirigeants ce jeudi 19 Mai
  • 19/05/2022Ligue 1-16è j: L'Asec bat le Stella (3-2) et occupe le fauteuil de leader avec 51 points
  • 19/05/2022NBA finales Est Conférence-Match 1 : Miami 118-107 Boston
  • 19/05/2022NBA finales Ouest Conférence-Match 1 : GSW 112-87 Dallas
  • 19/05/2022Football-Gabon: Pierre-Emerick Aubameyang met fin à sa carrière en sélection à 32 ans
  • 19/05/2022Elephants : L'entraîneur Antoine Kombouaré (Nantes FC) plus dans la course pour le poste de sélectionneur

Beaumelle : « L’état d’esprit est bon »

Football
Elephants
CAN

Beaumelle : « L’état d’esprit est bon »

18 January 2022 0

Invité de l'émission soir de CAN sur la chaîne cryptée, Patrice Beaumelle est encore revenu sur l'état de son groupe après le nul contre la Sierra Leone, le décès du père de Sangaré Badra Ali, le portier ivoirien et le dernier match contre l'Algérie.

Présent actuellement à la CAN, Badra Ali Sangaré a appris le décès de son père. Une nouvelle qui vient se mêler au mauvais résultat des Eléphants contre la Sierra Leone. Le staff a trouvé les moyens afin d'aider le gardien ivoirien à surmonter cette étape. « Cela a été une nuit très agitée où j'ai été réveillé en pleine milieu de la nuit par un des joueurs qui avait appris la terrible nouvelle. Donc il a fallu prendre des joueurs cadres et notre courage à deux mains pour le soutenir et lui annoncer (Ndlr Badra Ali Sangaré) la terrible nouvelle. Cela fait beaucoup de mauvaises nouvelles. Malgré ça, il faut tenir le choc et avancer. Nous avons montré que nous étions une famille. Nous l'avons entouré du mieux possible, les joueurs, le staff et madame la présidente. Nous avons fait venir un imam pour faire une prière pour que son père puisse reposer en paix et lui montrer qu'il a tout notre soutien. Il y'a le côté sportif mais aussi le côté humain qui est très important dans cette aventure », a déclaré le technicien français.

Puis de revenir sur l'après-match où tout a été mis au plat lors d'une réunion. « Il est partagé. Je dirai qu'il y'a forcément beaucoup de frustration. Nous avons le sentiment de maitriser ce match. Je pense qu'à la fin du coup de sifflet final nous méritons 6 points. Après il y'a eu des faits de jeu quelques erreurs de concentration que tous les jours j'essaie de m'appliquer à répéter surtout aux jeunes joueurs qu'une Coupe d'Afrique si nous voulons aller loin c'est bien sûr du talent, un travail d'équipe mais aussi individuellement et une concentration permanence jusqu'à la fin. L'état d'esprit est bon, nous avons fait une réunion où j'ai voulu recadrer et surtout sortir le positif parce qu'il y'a eu des choses très positives. J'ai beaucoup apprécié le progrès notamment dans l'action de bloc équipe, de travail de bloc, de travail collectif et bien sûr des individualités qui ne manquent pas dans cette équipe qui ont fait de belles choses mais il faut être beaucoup plus tueur. C'est l'état d'esprit tueur pour se soulager plus rapidement. Il faut encore agir sur ce 3e match pour avancer. »

Avec sa formule, Beaumelle se donne les moyens d'implanter un système qui permettra à l'équipe ivoirienne d'aller de l'avant dans cette compétition. « Effectivement, il y'a une belle progression, j'ai senti un état d'esprit, une volonté de travailler ensemble. Là nous avons fini nos occasions par un tir ou un centre et nous nous replacions. J'ai beaucoup aimé ça. Cela a été dans toute la durée du match. Après, il nous manque quelques éléments de concentration où il faut vraiment que nous progressons si nous voulons durer dans cette compétition », a-t-il lâché.

Concernant la blessure de Badra Ali Sangaré, il n'y a rien d'alarmant. D'ailleurs, il s'est entrainé individuellement à vélo afin de vite récupérer et attaquer les prochaines échéances. « C'est trop tôt pour en parler en tout cas Badra a tenu à être sur le terrain cet après-midi. Il a fait du vélo, cela lui a fait du bien de tourner les jambes. Lorsqu'il marche ou fait du vélo, il ne ressent pas de grandes douleurs. Les résultats de l'IRM ont montré qu'il n'y avait pas de ligaments touchés donc c'est déjà très rassurant. Ils sont tous prêts à mettre les gants et prendre la place. Nous allons bien récupérer. J'ai toute ma confiance en Badra aussi, s'il est prêt c'est lui qui me dira »,  a conclu le français. 

Chamade YAH

TOP