Flash Info

  • 14/10/2019Athlétisme: La 5è édition du Marathon du District d'Abidjan se tiendra le vendredi 15 novembre 2019
  • 14/10/2019Football: Eugène Marie Diomandé candidat à la présidence de la Fif (Avocat)
  • 13/10/2019Football-Amical: Côte d'Ivoire 3-1 RD Congo
  • 13/10/2019Athletisme: Marie Josée Ta Lou est arrivée à Abidjan ce dimanche avec sa médaille de bronze
  • 11/10/2019Athlétisme: Marie Josée Ta Lou, médaillée de bronze aux mondiaux 2019, à Abidjan le dimanche 13 octobre à 16h30
  • 11/10/2019Football-Transfert: Gervinho prolonge son contrat à Parme jusqu'en 2022

Franck Kessié : « On ne lapide que l’arbre qui a des fruits »

Football
Elephants
CAN 2019

Franck Kessié : « On ne lapide que l’arbre qui a des fruits »

26 June 2019 0

Sous le feu des critiques, Franck Kessié s’est mis au-dessus de l’affiche face à l’Afrique du Sud. Le milieu défensif de la Côte d’Ivoire se projette à présent sur la rencontre face au Maroc. Loin d’évoquer une quelconque revanche, Kessié parle plutôt de « derby ».

Franck Kessié, le match face à l’Afrique du Sud fut difficile malgré la victoire. Est-ce également votre avis ?

C'était notre premier match et c'est normal que ça soit difficile. Mais le plus important était d'arracher les trois points. C'est fait, il faut juste se concentrer sur le prochain match et améliorer ce qui n'a pas bien fonctionner.

Le groupe a démontré une solidarité sur le terrain, mais est-ce que vous êtes satisfait de votre prestation personnelle ?

Dans ce genre de compétition tu n'as pas le temps de te regarder jouer. L'essentiel c'est de tout donner pour l'équipe. La compétition est longue, le plus important c'est d'avancer tous ensemble.

Le Maroc est le prochain adversaire. Est-ce un adversaire que vous craignez vu les précédentes confrontations ?

Le Maroc est un adversaire qu'on connait. Parce que c'est devenu comme un derby. Ça sera un autre gros match. A nous de nous préparer pour revenir plus fort qu'aujourd'hui. Il n’y a pas de crainte à avoir. Il s’agit de football et nous sommes là pour jouer.

Y a-t-il de la revanche dans l’air après la défaite en 2017 à la CAN et lors des éliminatoires de la Coupe du Monde ?

Les défaites c'était hier. Je n'ai pas moi, envie de parler de revanche. Je dis simplement que nous allons nous préparer pour bien aborder ce match. Il n'y a pas de pression à se mettre, il faudra jouer libérer, se mettre loin des échecs d'hier et faire le maximum pour tirer notre épingle du jeu.

Vous avec Jean Michael Seri, êtes très souvent soumis à de nombreuses critiques. Comment vous gérez cette donnée sur le terrain ?

On ne lapide que l'arbre qui a des fruits. C'est cela la vérité. Pour un joueur de mon calibre et qui évolue dans un club comme le Milan AC, les critiques sont un quotidien. Au-delà de cela, il faut répondre présent sur le terrain. Le plus important est de se servir des plus constructifs pour m'améliorer.

recuillis par Patrick GUITEY au Caire

A lire aussi ...

TOP