Flash Info

  • 22/09/2017Cyclisme: L'Union cycliste internationale (UCI) va utiliser l'arbitrage vidéo la saison prochaine
  • 22/09/2017Football-FIFA: Ronaldo, Messi et Neymar finalistes au titre de Joueur de l'année
  • 22/09/2017Football-El.CM 2018: Marc Wilmots devrait donner sa liste pour le Mali le jeudi 28 septembre prochain
  • 22/09/2017Viet Vo Dao: Le président de la Fédération mondiale promet un stage au Vietnam aux encadreurs ivoiriens
  • 22/09/2017Football-Ligue 1: Diabaté Inza quitte l'AS Tanda et signe 2 ans en faveur du FC San Pedro
  • 22/09/2017Afrobasket 2017 Dame: Les Eléphantes ont reçu une prime olympique de 450.000 Frs Cfa chacune
Football
Elephants
Afrique

Coupe UFOA 2017 : La Côte d’Ivoire y est

12 September 2017 0

La Côte d’Ivoire est qualifiée pour la phase de poules de la Coupe UFOA 2017 des nations. Les Eléphants se sont imposés aux tirs au but face au Togo, ce mardi 12 septembre 2017, à Cape Coast.

La sélection ivoirienne reste au Ghana. Pas le Togo. Plutôt accrocheurs, les Eperviers ont réussi à trainer la Côte d’Ivoire, qui a accepté la domination, jusqu’aux tirs au but, après un temps réglementaire dépourvu de réalisation (0-0). Ce n’était pas faute d’avoir essayer. A l’image de l’ultime occasion du match en faveur des Ivoiriens. Mais la frappe lourde de Gonazo Thomas, suite au service de Guiagon Parfait, n’est pas cadrée pour tromper l’excellent Bassa Djéri, le portier togolais.

La décision de ce match fermé au tableau du score, elle viendra d’un autre gardien de but. Celui de la Côte d’Ivoire. Les Eléphants qui ont mal entamé la séance de tirs au but, avec l’essai manqué de Gonazo, s’en remettent à Blé Zadi. Le portier de l’Africa Sports ne faillira pas avec deux arrêts et un tir réussi qui conduisent les hommes de Kamara à la victoire (4-3 tab).

Avec ce succès, la Côte d’Ivoire intègre le groupe B de la Coupe UFOA 2017 des nations. Aux côtés du Sénégal et du Niger. En attendant l’issue de la rencontre Bénin-Cap Vert qui fournira le dernier pensionnaire du groupe des Eléphants.

Iris de Bankolé

A lire aussi ...

TOP