Flash Info

  • 16/01/2018Football-Eléphants-CHAN 2018: Yao Kévin, Kouakou Raoul et Zouzoua Pacôme forfaits pour la Zambie
  • 16/01/2018Football-Eléphants-CHAN 2018: Badié Gbagnon en renfort pour remplacer Inza Diabaté blessé à la cuisse
  • 14/01/2018Football-CHAN 2018-Groupe B: Côte d'Ivoire 0-1 Namibie
  • 12/01/2018Football-Transfert: Brice Dja Djédjé prêté par Watford au RC Lens pour 6 mois avec option d'achat
  • 12/01/2018Volley-Championnat national: La saison 2018 s'ouvre le samedi 20 janvier 2017 au Palais des Sports de Treichville
  • 12/01/2018Omnisports: Lassana Palenfo serait partant pour un nouveau mandat à la tête du CNO-CIV (source)
Football
CAN

Une CAN à 24 pays bientôt ?

19 July 2017 0

Le symposium de la CAF à Rabat est à son deuxième jour. Et déjà les propositions fusent. Les plus scrutées restent celles concernant la formule de la CAN. L’atelier qui a travaillé sur le sujet a livré quelques propositions au comité exécutif.

L’appel d’Ahmad Ahmad à emprunter le train des réformes n’est pas tombé dans des oreilles de sourds. Et le changement du visage du football continental pourrait débuter par sa compétition phare : La CAN.

Sur les 5 propositions faites par les membres de cet atelier, seulement une garde la constante. Il s’agit de la périodicité de l’événement qui garde son statut de biennal.

Pour le reste, les membres de l’atelier CAN ont proposé une compétition avec 24 pays qualifiés contre 16 actuellement, une programmation de juin à juillet plutôt que janvier à février, le renforcement du cahier des charges et enfin le couplage des éliminatoires CAN-Coupe du Monde.

Une CAN à calendrier instable

Même s’il revient au comité exécutif de la CAF de faire une analyse de ses propositions lors de sa réunion prévue pour le 20 juillet à Rabat, le débat est déjà ouvert. Surtout au niveau de la période de juin-juillet qui ne garantit pas un climat propice au jeu. Puisqu’elle est synonyme de forte pluviométrie sur le continent. Et ce, même la si la proposition garde la « possibilité de changer pour janvier si le climat n'est pas bon pour le pays organisateur ». Ce qui ferait une CAN instable au calendrier suivant les pays organisateurs.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP