Flash Info

  • Il y a 10 minFootball-Transfert: Accord trouvé entre Chelsea et Sassuolo pour le prêt de Jérémie Boga (Presse)
  • Il y a 1 heure 11 minFootball-Afrique: La cérémonie des Awards de la CAF est prévue pour le 8 janvier 2019 à Dakar
  • Il y a 1 heure 13 minRugby à 7: Abidjan accueille le championnat régional d’Afrique du 15 au 16 septembre 2018
  • Il y a 1 heure 23 minFootball-Ligue 1: Le staff du FC San Pedro libère 9 joueurs dont N'guessan Pathinvo et Gna Kapeu
  • Il y a 1 heure 25 minFootball-Mondial 2018: La FIFA a décidé d'offrir le ballon de la finale aux 12 enfants de la grotte thaïlandaise
  • Il y a 1 heure 26 minAthlétisme: La Côte d'Ivoire médaillée de bronze aux relais 4x100 U20 du championnat Zone 2
Football
CAN

La CAN à 24 dès 2019 !

21 July 2017 0

La CAF a validé la proposition du symposium de Rabat et augmente le nombre de qualifiés pour la CAN 2019.

De 16, les participants à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations de football passent à 24. Le Comité Exécutif de la CAF a adopté cette proposition de l’Atelier CAN du récent symposium qui s’est tenu les mardi et mercredi derniers au Maroc. En plus de cette augmentation, la compétition se jouera entre les mois de juin et de juillet.

Alors que certaines voix s’élevaient pour demander une nouvelle périodicité, la CAN gardera son statut de biennal. Ainsi, « la compétition continuera à se disputer tous les deux ans, les années impaires et exclusivement sur le continent africain et avec des sélections nationales africaines », a indiqué la CAF. Il n’y aura donc pas de modèle de la Copa America, avec l’invitation de sélections hors du continent, comme l’avait proposé l’Atelier sur le marketing.

Le passage à 24 sélections qualifiées va forcément redistribuer les cartes au niveau des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019. Mais aussi au niveau de l’organisation de la compétition qui soulève de nombreuses inquiétudes au niveau du respect des délais en ce qui concerne les infrastructures. La CAF annonce la tenue d’une inspection sur place début septembre. Celle-ci devrait permettre de trancher pour 2019. Pendant que le Maroc essaie de se substituer au Cameroun.

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP