Flash Info

  • 14/10/2019Athlétisme: La 5è édition du Marathon du District d'Abidjan se tiendra le vendredi 15 novembre 2019
  • 14/10/2019Football: Eugène Marie Diomandé candidat à la présidence de la Fif (Avocat)
  • 13/10/2019Football-Amical: Côte d'Ivoire 3-1 RD Congo
  • 13/10/2019Athletisme: Marie Josée Ta Lou est arrivée à Abidjan ce dimanche avec sa médaille de bronze
  • 11/10/2019Athlétisme: Marie Josée Ta Lou, médaillée de bronze aux mondiaux 2019, à Abidjan le dimanche 13 octobre à 16h30
  • 11/10/2019Football-Transfert: Gervinho prolonge son contrat à Parme jusqu'en 2022

Football/Ballon d'Or FF: Un successeur à Cannavaro

Football
CAN

Football/Ballon d'Or FF: Un successeur à Cannavaro

1 December 2007 0
Football/Ballon d'Or FF: Un successeur à Cannavaro

C'est une tradition sans laquelle le mois de décembre ne serait pas vraiment le même : le 52e Ballon d'Or France Football sera attribué dimanche, en fin de matinée, simultanément sur TF1 et le site du bi-hebdomadaire. Marqué par une internationalisation désormais totale, le trophée sera attribué, pour la première fois, par 96 journalistes venus du monde entier (et plus seulement d'Europe) à des joueurs venus aussi de la planète entière (et plus seulement des championnats du Vieux continent).Tout milite pour que le trophée, son vainqueur et son podium, connaissent cette année une cure de rajeunissement spectaculaire. Paradoxalement, le nouveau mode de désignation n'aura qu'une influence mineure sur cette prévisible tendance. Il faut simplement remarquer que la liste des cinquante prétendants ne porte en elle que peu d'anciens vainqueurs. Parmi les joueurs en activité, ni Figo (2000), Michael Owen (2001), ni Ronaldo (1997, 2002), ni Pavel Nedvev (2003), ni Andreï Chevtchenko (2004), n'ont réussi d'année suffisamment pleine pour être retenus par la rédaction de France Football. Les deux seuls rescapés du palmarès, Ronaldinho (2005) et Fabio Canavaro (2006, Photo L'Equipe) ont connu l'un et l'autre une baisse énorme de leur niveau de jeu, même si le défenseur italien tenant du titre a fini par redresser la barre, notamment en sélection.Sauf coup de tonnerre, le trophée connaîtra dimanche un nouveau titulaire. Car 2007 fut aussi l'année de jeunes loups qui, tous, ont été désignés favoris par différents observateurs. Même sans titre cette saison, Lionel Messi est probablement, en valeur pure, le meilleur joueur du monde en ce moment. Lyon, après son match contre Barcelone (2-2) ne dira pas le contraire, même si l'Espagnol d'Arsenal Cesc Fabregas, est, dans un autre genre, le chouchou du moment. En début de saison, le Portugais de Manchester Cristiano Ronaldo cristallisait la même fascination, mais sa relative neutralité en demi-finale de Ligue des champions pourrait lui être fatale, d'autant que sur ces deux matches contre Milan (3-2, 0-3), le Brésilien Kakà signa une bonne partie de l'oeuvre qui pourrait le hisser au sommet ce dimanche. Autre joueur hors norme de la saison : l'Ivoirien de Chelsea Didier Drogba, qui pourrait être un beau symbole de l'ouverture de l'édition 2007, comme l'avait été la triomphe de George Weah en 1995. C'est, comme tant de fois cette saison, un de ces buts qui a offert à Chelsea son principal succès de l'année, la Cup.Privée de favori naturel, l'édition pourrait aussi sacrer quelques joueurs régulièrement placés, jamais élus. Pas désigné en 2003, Paolo Maldini semble hors course, son temps de jeu ayant été aussi faible que son palmarès est long, mais rien n'est à exclure concernant Thierry Henry, Raul, Andrea Pirlo ou Francesco Totti. Le jury du Ballon d'Or France Football n'a pas l'habitude de décerner des titres « pour l'ensemble d'une oeuvre », mais qui sait ? Il faut le répéter : c'est une année de première.
Les 50 candidats : Eric Abidal (Lyon puis FC Barcelone), France. Daniel Alves (FC Séville), Brésil. David Beckham (Real Madrid puis Los Angeles Galaxy), Angleterre. Dimitar Berbatov (Tottenham), Bulgarie. Gianluigi Buffon (Juventus Turin), Italie. Fabio Cannavaro (Real Madrid), Italie. Iker Casillas (Real Madrid), Espagne. Petr Cech (Chelsea), République tchèque. Rogerio Ceni (Sao Paulo), Brésil. Cristiano Ronaldo (Manchester United), Portugal. Deco (FC Barcelone), Portugal. Mahamadou Diarra (Real Madrid), Mali. Diego (Werder Brême), Brésil. Didier Drogba (Chelsea), Côte d'Ivoire. Michael Essien (Chelsea), Ghana. Samuel Eto'o (FC Barcelone), Cameroun. Francesco Fabregas (Arsenal), Espagne. Gennaro Gattuso (Milan AC), Italie. Steven Gerrard (Liverpool), Angleterre. Ryan Giggs (Manchester United), Galles. Thierry Henry (Arsenal puis FC Barcelone), France. Zlatan Ibrahimovic (Inter Milan), Suède. Filippo Inzaghi (Milan AC), Italie. Kakà (Milan AC), Brésil. Frédéric Kanouté (FC Séville), Mali. Miroslav Klose (Bayern Munich), Allemagne. Younis Mahmoud (Algharafa), Irak. Paolo Maldini (Milan AC), Italie. Florent Malouda (Lyon puis Chelsea), France. Lionel Andres Messi (FC Barcelone), Argentine. Shunsuke Nakamura (Celtic Glasgow), Japon. Guillermo Ochoa (America Mexico), Mexique. Andrea Pirlo (Milan AC), Italie. Ricardo Quaresma (FC Porto), Portugal. Raul (Real Madrid), Espagne. Franck Ribéry (Marseille puis Bayern Munich), France. Juan Roman Riquelme (Boca Juniors puis Villarreal), Argentine. Robinho (Real Madrid), Brésil. Ronaldinho (FC Barcelone), Brésil. Wayne Rooney (Manchester United), Angleterre. Paul Scholes (Manchester United), Angleterre. ClarenceSeedorf (Milan AC), Pays-Bas. Carlos Tevez (West Ham puis Manchester United), Argentine. Luca Toni (Fiorentina puis Bayern Munich), Italie. Kolo Touré (Arsenal), Côte d'Ivoire. José Fernando Torres (Atletico Madrid puis Liverpool), Espagne. Francesco Totti (AS Roma), Italie. Ruud van Nistelrooy (Real Madrid), Pays-Bas. Robin van Persie (Arsenal), Pays-Bas. David Villa (Valence CF), Espagne.
Source: francefootball.fr

A lire aussi ...

TOP