Flash Info

  • Il y a 11 min 37 secFootball-CAN U23: Sangaré Ibrahim quitte la sélection pour rejoindre son club (Toulouse FC)
  • Il y a 40 min 59 secJudo-Open: Dabonné Zoulehia médaillee de bronze à l'Open International de Dakar chez les -57kg
  • Il y a 44 min 29 secFootball-El.CAN 2021: La délégation ivoirienne s'envole ce lundi pour Addis-Abeba pour affronter l'Éthiopie
  • Il y a 46 min 4 secFootball-El.CAN 2021: Franck Kessié et Sayouba Mandé forfaits pour la 2e journée
  • 17/11/2019Handball-Coupe Nationale 2019-Finale dame: Habitat HBC 31-27 Africa Sports
  • 17/11/2019Taekwondo: Astan Bathily médaillée d'argent à l'Open international de Paris

Football/ Interview, Boubacar Sanogo ( attaquant Werder Brême): "On a le potentiel pour remporter la CAN"

Football
CAN

Football/ Interview, Boubacar Sanogo ( attaquant Werder Brême): "On a le potentiel pour remporter la CAN"

28 December 2007 0
Football/ Interview, Boubacar Sanogo ( attaquant Werder Brême): "On a le potentiel pour remporter la CAN"

Sanogo Boubacar, à l'instar de bien de professionnels ivoiriens, séjourne actuellement en Côte d'Ivoire à la faveur de la trêve hivernale. Malgré un calendrier très chargé le buteur du Werder Brême a bien voulu se prêter à nos questions. Lesquelles questions portent sur sa belle santé en club, la CAN 2008 et la comparaison avec Didier Drogba. Bouba affiche son intention de remporter la CAN 2008, là où ceretains trouvent la Côte d'Ivoire trop juste. A mi parcours du championnat allemand, vos statistiques sont plutôt impressionnantes. Des raisons d'éprouver une grande joie... Effectivement, la première moitié de la saison s'est bien passée. Il ne faut pas faire la fine bouche, je suis actuellement très content que les choses se passent ainsi. Pour tout joueur, un début de saison réussi,  de surcroît dans un nouveau club est très encourageant  pour la suite. Alors que vous n'étiez pas vraiment en vu à Hambourg, aviez-vous pensé un instant que le déclic se produirait si tôt? A vrai dire, je n'ai jamais douté aucun instant que je pouvais m'imposer au Werder. Autrement dit, je n'avais pas d'appréhension. Je croyais en mes qualités. Et puis si Brême me voulait depuis deux ans déjà pour faire de moi son attaquant numéro 1, c'est parce qu'ils avaient la certitude que je pouvais leur valoir des satisfactions. Vous avez déjà  8 réalisations en championnat, quelle est la barre de buts que vous voulez atteindre en fin de saison? Je ne me suis pas fixé un quota de buts. Une chose est sûre, je veux marquer le maximum de buts possible. C'est dire que je ne vais pas dormir sur mes lauriers pour la suite. Qu'est-ce qui fait la force de Boubacar Sanogo? Je tire ma force de ma foi en Dieu et mes qualités personnelles. Si tu ne crois pas en toi-même, ce n'est pas évident que tu atteignes tes objectifs. Il faut  se faire confiance en s'appuyant sur Dieu. Les media vous compare déjà à Didier Drogba, cela ne vous met pas la pression? Cette comparaison est flatteuse certes, mais moi je n'aime pas vraiment les comparaisons. Etant donné que chaque joueur a ses qualités. Même si nos qualités se rejoignent en certains points. Moi ce n'est pas mon dada que de me voir comparer à tel où tel joueur. N'empêche que je n'ai pas vraiment de pression, d'autant plus que je n'y accorde d'importance. Vous faites partie de la pré-liste des Eléphants pour la CAN 2008. A l'idée de pouvoir disputer une phase finale de CAN, quels sont les sentiments qui vous animent? Ce sont des sentiments de joie évidemment. Vous savez, c'est une bonne chose que de participer à la CAN. D'abord, c'est une belle occasion de défendre les couleurs de son pays avec l'espoir de revenir avec le trophée. Ensuite, le palmarès personnel se trouve bonifié. L'équipe nationale de Côte d'Ivoire est certes composée de talents avérés mais certains observateurs doutent toutefois, de sa capacité à remporter la CAN. Partagez-vous cette pensée? Moi, je suis confiant qu'on va ramener le trophée. L'équipe a un bon potentiel et des joueurs de qualités pour gagner une CAN. Les gens peuvent dire ce qu'ils pensent, c'est au moment crucial qu'on verra. Après Werder que visez-vous comme destination? Pour l'instant, je ne vise que le Werder. C'est le plus important. Après on verra ce qu'il faut faire, où il faut aller.
Interview réalisée par Thierry SEBOUA

A lire aussi ...

TOP