Flash Info

  • Il y a 53 min 50 secAthlétisme : Marie-Josée Ta Lou s'alignera sur 100 m, le 18 juin prochain au meeting de Ligue de diamant de Paris 
  • 19/05/2022Africa Sports : L'entraîneur des Aiglons a été démis de ses fonctions par les dirigeants ce jeudi 19 Mai
  • 19/05/2022Ligue 1-16è j: L'Asec bat le Stella (3-2) et occupe le fauteuil de leader avec 51 points
  • 19/05/2022NBA finales Est Conférence-Match 1 : Miami 118-107 Boston
  • 19/05/2022NBA finales Ouest Conférence-Match 1 : GSW 112-87 Dallas
  • 19/05/2022Football-Gabon: Pierre-Emerick Aubameyang met fin à sa carrière en sélection à 32 ans

CIV-ALG : Top et Flops

Football
CAN

CIV-ALG : Top et Flops

21 January 2022 0

Avec ce succès contre le champion en titre, la Côte d'Ivoire tient certainement son match référence depuis le début de la CAN. Passés par un stage de préparation difficile, les Éléphants ont franchi la barre des trois buts face aux Fennecs. Entre engagement et maîtrise, ils ont proposé un jeu alléchant à la hauteur des noms qui composent l'effectif. En défense, au milieu ou encore en attaque, les Éléphants ont été supérieurs à des algériens qui se cherchaient. La puissance de Pépé, le maître Kessié ou l'insaisissable Konan ont été au rendez-vous. Voici les Tops et Flops de la rencontre.

Tops

Badra Ali Sangaré (7) : Titulaire dans les cages, le portier ivoirien tient solidement son poste. Malgré sa bourde contre les leone stars, l'ivoirien reste l'une des bonnes trouvailles du technicien français. Il a réalisé plusieurs sauvetages qui ont été décisifs pour le bonheur des ivoiriens.

Odilon Kossounou (5) : Titulaire à la place d’Éric Bailly, le jeune défenseur s'est bien défendu.

Déli Simon (6) : Bien en place dans la charnière ivoirienne, Déli a rassuré par ses interventions. Mais le carton jaune obtenu en début de match l'a un peu ramolli dans la suite du match. Il s'est retracté à bien des moments mais n'a pas failli à sa mission.

Serge Aurier (6) : Le capitaine des Eléphants est resté lui-même ! Toujours dévoué, il servait les attaquants par les centres et restait toujours en défense.

Ghislain Konan (7) : Intraitable depuis le début de la compétition sur son côté gauche, l'ex pensionnaire de l'Asec Mimosas n'a laissé aucune chance au capitaine algérien qui ne sait pas procurer d'occasion franche. Avec ses belles montées, il apportait le surnombre dans la défense adverse. Mais pour un latéral, il ne centre pas.

Franck Kessié (8) : Un peu en dedans lors des deux premières sorties, Franck Kessié est sorti du lot. Auteur de l'ouverture du score, le milanais a stabilisé le milieu ivoirien. Au four et au moulin, il s'est véritablement battu. C'était juste qu'il finissait Man of the Mach

Ibrahim Sangaré (7) : Auteur du 2e but, il a su tirer son épingle du jeu. Il a su garder le ballon et orienter de fort belle manière le jeu.

Jean Michaël Seri (7) : C'est le joueur qui garde sa constance depuis le début du tournoi. Maestro, il a assuré avec le brio la transition entre la défense et l'attaque. Il a su temporiser et garder le ballon quand il le fallait.

Nicolas Pépé (8) : Avec un but et une passe décisive, Pépé a été le principal bourreau de la défense algérienne. Sur son côté droit il a été remuant et intenable. Il a profité des espaces laissés par Bensebaini pour asseoir son jeu.

Sébastien Haller (6) : Même s'il n'a pas marqué, l'ajacide reste quand même l'un des meilleurs Eléphants de la partie. A travers ses déviations, sa protection de balle et ses appels, il a libéré l'espace pour ses partenaires.

Serey Dié (5) : Remplaçant au coup d'envoi, le joueur de Sion a été dans tous les bons coups. Il s'est illustré en grapillant quelques ballons.

Flops

Max Gradel (4) : L'ailier ivoirien n'a pas été percutant sur son côté laissant parfois son poste à son latéral gauche pour se retrouver dans le milieu.

Habib Maiga (3) : Entré en lieu et place de Serge Aurier, le messin est sorti de la rencontre avec un carton jaune. Tous les dangers venaient de son côté.

Wilfried Kanon (3) : Entré pour stabiliser la défense, il a été attentif sur le but des Fennecs.

Chamade YAH

A lire aussi ...

TOP