Flash Info

  • Il y a 3 heures 10 minFootball : Seydou Dombia (Sporting Portugal) s'engagera ce mardi avec Bursaspor (Turquie)
  • Il y a 3 heures 10 minFootball : Seydou Dombia (Sporting Portugal) s'engagera ce Mardi avec Bursaspor (Turquie)
  • Il y a 12 heures 33 secFootball-Coupe de la Confédération : CARA 3-1 WAC
  • Il y a 12 heures 1 minFootball-Coupe de la Confédération : Aduana Stars 0-2 ASEC Mimosas
  • 17/08/2018Football-Transfert: Gervinho s'engage avec Parme jusqu'en 2021
  • 13/08/2018Football-CAN 2017-Quart de Finale : RD Congo 1-2 Ghana (Q) --Egypte(Q) 1-0 Maroc
Football
CAN

CHAN 2018 : Le Maroc vainqueur avec panache

4 February 2018 0

Hyper favori du CHAN 2018, le Maroc a étrillé en finale de la compétition le Nigeria au stade du Complexe Mohammed V de Casablanca. Score final : 4-0.       

Absent depuis 1976, année de son unique sacre en Coupe d’Afrique des Nations, le Maroc retrouve le sommet du football continental. A l’échelle locale. Puisque c’est par la porte du CHAN, dernière née des compétitions de la CAF que les Lions de l’Atlas ont remis au goût du jour leur classe. Voguant sur la vague du succès du WAC en Caf Ligue des Champions, en 2017.

Ce dimanche 4 février 2018, la pluie qui a douché la ville de Casablanca n’a pas emporté le rêve de grandeur des hommes de Jamal Sellami. Fidèles à eux, ce sont les Lions qui impriment le rythme à la 5è finale de l’histoire du CHAN, face au Nigeria décidé à faire le dos rond, pour ensuite procéder par contre. Dès la 3è, Walid El Karti sonne la première charge. Sa reprise en retrait loin d’être cadrée pour inquiéter Oladele Ajiboye, le début de la marche en avant des Lions face à des Aigles sans grande réaction.

Ce n’est pas le cas pour l’incontournable Ayoub El Kaabi. Le meilleur buteur du CHAN 2018 (8 buts) réalise une merveille de retourné à la 14è. Mais la tentative de l’attaquant marocain embrasse la barre du portier nigérian. A la 35è, Mohamed Nahiri au nez et à la barbe d’Oladele manque sa reprise, au grand bonheur de Salisu Yusuf, le sélectionneur nigérian. Du banc, il assiste à quelques percées désordonnées de ses poulains, pas aussi tranchants que celles d’en face. La dernière de la première période, venue de la base arrière et portée par la capitaine Badr Benoun, trouve dans la course son latéral gauche. Lancé Abdeljalil Jbira sert Zakaria Hadraf dont le plat de pied s’avère imparable (1-0, 45è). Score logique à la pause.

Au retour des vestiaires, le Nigeria n’arrive pas à sortir de son cantonnement. La porte ouverte à l’agressivité. Eneji Peter à la 48è écope de la sanction suprême. L’expulsion consécutive à la faute sur Mohamed Nahiri. Son infériorité numérique, le Nigeria le paie au prix fort. A la 61è, la reprise sur le poteau de Kaabi se transforme en aubaine pour  El Karti qui, à bout portant, adresse une tête primée à Oladele (2-0). Ensuite, c’est au tour d’Hadraf de profiter des largesses de la défense nigériane pour s’offrir son doublé dans cette finale (3-0, 63è). Alors que les buts se refusaient à lui depuis le début de la partie, Ayoub retrouve son efficacité à la 73è. Au cœur de la défense des Super Eagles, le meilleur buteur accentue son avance (9 buts) et clôture le ballet offensif d’un Maroc, intouchable jusqu’à la fin. Et logique vainqueur du CHAN 2018, son CHAN.

Patrick GUITEY

Envoyé spécial à Casablanca

A lire aussi ...

TOP