Flash Info

  • 25/05/2018Football-Mondial 2026 : Le Liberia ne soutiendra pas le Maroc en concurrence avec le trio USA-Mexique-Canada
  • 25/05/2018Football-Transfert: Le technicien espagnol Unaï Emery veut enrôler Seri Jean Michael à Arsenal dès cet été
  • 25/05/2018Athlétisme: La Fédération ivoirienne organise le samedi 26 mai une compétition Inter-ligues au stade Houphouët-Boigny
  • 25/05/2018Football-International: Yaya Touré a déclaré vouloir évoluer avec Paul Pogba "pour lui apprendre des choses"
  • 25/05/2018Football-CAN 2021: Lambert Feh Kessé et le COCAN 2021 ont rencontré les autorités de Bouaké
  • 25/05/2018Omnisports: Le Comité Ad'hoc mis sur pied par le CNO pour gérer le taekwondo ivoirien est dissout
Football
CAN

CHAN 2018 : « Le penalty nous a soulagé »

31 January 2018 0

Satisfait en attendant la finale et surtout l’identité de son adversaire, Jamal Sellami a salué l’adversité de la Libye qui a tenu avant de s’effondrer.

D’habitude confiant avant les rencontres du Maroc, le technicien local s’était montré plutôt mesuré à quelques heures de croiser le fer avec la Libye. Le score de 3-1 qui ouvre les portes de la finale aux Lions reste flatteur pour Sellami. Surtout que l’adversaire aurait pu faire aussi mieux.

« Je m'attendais à un match difficile face à une équipe de Libye très bien organisée,  qui ne lâche rien. Je le sais parce que j'ai suivi cette équipe qui trouve toujours des ressources pour se surpasser. Elle pouvait inscrire plus d'un but. Mais l'enjeu prenant le dessus sur le jeu, c'est normal », a-t-il déclaré en conférence de presse d’après-match.

Face à l’organisation bien huilée des hommes d’Omar Mohamed, ceux de Jamal ont réagi aux bons moments pour couper les jambes aux Libyens pressant. Et le penalty des derniers instants des prolongations. « Nous avons pu marquer à des moments importants. Le penalty nous a soulagés encore plus. La qualification est méritée pour nous, même si la Libye n'a pas démérité », a-t-il reconnu en indiquant qu’il n’avait aucune préférence concernant l’affiche de la seconde demi-finale.

Patrick GUITEY

Envoyé spécial à Casablanca

A lire aussi ...

TOP