Flash Info

  • 25/06/2019Football-Transfert: Oussou Konan Anicet s'engage pour deux saisons avec ne FC Sion en Suisse
  • 25/06/2019Football-can 2019: Le Cameroun perd Joël Tagueu victime d'une anomalie cardiaque
  • 25/06/2019Basket- FIBA Afrique: Anibal Manave élu Président
  • 23/06/2019Football-CAN 2019-Côte d'Ivoire: Blessé à la cuisse, Souleymane Doumbia incertain pour l'Afrique du Sud
  • 23/06/2019Basket-PlayOffs 2019-1/2 finale homme ALLER: CSA Treichville 59-55 AZUR
  • 21/06/2019Football-CAN 2019: Victime d'un malaise cardiaque, le Nigerian Samuel Kalu hospitalisé en Égypte

CAN 2021: La FIF saisit le TAS

Football
CAN

CAN 2021: La FIF saisit le TAS

13 December 2018 0

La Fédération Ivoirienne de Football (FIF) a saisi le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) après la décision prise par la CAF de retirer à la Côte d'Ivoire, l'organisation de la CAN 2021.

Ce jeudi 13 décembre, la Fédération Ivoirienne de Football a communiqué sur la plainte au sujet du retrait de l'organisation de la CAN 2021 à la Côte d'Ivoire.

Une décision née de la concertation du 12 décembre 2018 avec plusieurs clubs locaux. « Au terme d'une réunion (...) l'ensemble des Clubs et autres acteurs du football présents, au regard des textes régissant la CAF et des règlements internationaux pertinents, à l'unanimité, ont demandé à la FIF d'exercer tout recours devant toute juridiction arbitrale ou judiciaire, nationale ou internationale, compétente, afin de faire valoir ses droits », indique le communiqué signé par le Directeur Exécutif de la FIF, Sam Etiassé.

La décision de la FIF, soutenue par plusieurs clubs, fait suite à la résolution solitaire du Président de la CAF « de rétribuer au Cameroun, l'organisation de l'édition de la CAN 2021 confiée jusque là par la CAF à la Côte d'Ivoire ». Une décision qui a constitué une indignation surtout que « les préparatifs et travaux nécessités par l'organisation de cette grande compétition, particulièrement  importante pour tout le football ivoirien et de façon générale pour toute la Côte d'Ivoire constituent un investissement économique, financier et humain conséquent ».

Cette tournure judiciaire de la situation intervient 24 heures après que le porte-parole du Gouvernement ivoirien ait réaffirmé l'ambition de la Côte d'Ivoire à accueillir la 33è édition de la Coupe d'Afrique des Nations de football.

Patrick GUITEY 

 

A lire aussi ...

TOP