Flash Info

  • 19/04/2019Athlétisme: Murielle Ahouré affirme vouloir prendre sa retraite "qu'après l'or olympique"
  • 19/04/2019Football-Coupe Nationale 2019-Quarts: FC San Pedro-LYS - AFAD-Shadrac - Stade d’Abidjan-RCA - Séwé Sports-ASEC Mimosas
  • 19/04/2019Football-CAN 2019: Le Maroc favori du Groupe D selon Max Alain Gradel
  • 19/04/2019Boxe: Gobé Allou ambitionne construire un gymnase en Côte d'Ivoire pour instruire les jeunes à la pratique de la boxe
  • 19/04/2019Foot-C.Nationale 2019-8ès : COK 1-2 Shadrac - WAC 0-2 AFAD - LYS 0-0 (10-9 tab) N'Zi FC - FC San Pedro 5-0 SC Gagnoa - AS Tanda 0-2 Séwé Sports
  • 19/04/2019Athlétisme-CAN U18 & U20: Diasso Serge Armand s'offre la médaille d'argent au lancer du javelot, la première pour la Côte d'Ivoire
Football
CAN

CAN 2021 : Paul Biya a pris acte du « glissement »

4 January 2019 0

La CAN 2021, toujours en question. Alors que la Côte d’Ivoire conteste la rétribution de son organisation au Cameroun, le Président du pays des Lions Indomptables confirme avoir accepté le proposition de la CAF.

Dépossédé de l’organisation de la CAN 2019, le Cameroun s’accroche à l’idée d’accueillir celle de 2021. Surtout que la proposition vient du propriétaire de la compétition : La CAF. Une situation confirmée par le premier responsable du Cameroun. Dans son adresse à la nation du 31 décembre 2018, Paul Biya a évoqué la situation tout en dévoilant la position de son pays sur ce sujet.

« Comme vous le savez, notre pays s’était engagé à accueillir le grand rendez-vous du football africain en 2019. La Confédération africaine de football, au regard de certaines données, a pensé qu’il fallait procéder à un glissement de date. Nous en avons pris acte. Comme je l’ai déjà dit, tous les investissements liés à l’organisation de la CAN seront réalisés », a-t-il promis.

Si les autorités sportives ivoiriennes ne l’entendent pas de cette oreille, Paul Biya est déjà lui lancé dans sa campagne de mobilisation du peuple camerounais autour du nouveau rendez-vous fixé par la CAF. « Je saisis cette occasion pour vous demander de rester mobilisés afin qu’à terme, la modernisation de nos infrastructures routières, ferroviaires, hospitalières et sportives liées à ce grand événement, se concrétisent : notre pays le mérite bien », a ajouté le chef d’Etat camerounais.

Une sortie qui devrait clôturer les débats. Quoi qu’une nouvelle sortie de l’Etat ivoirien et surtout une décision du TAS en faveur du pays des Eléphants, rouvriraient les vannes autour de l’organisation de la CAN 2021.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP