Flash Info

  • 20/01/2019Football-Transfert: Le SCO d'Angers espère rapatrier sous forme de prêt Jonathan Kodjia (Aston Villa)
  • 20/01/2019Football-Transfert: L'Ivoirien Maxwel Cornet refuse l'offre de Watford, 7è de Premier League
  • 20/01/2019Ligue Ivoirienne de Rugby (LIR)-1ère journée: AUC 03-15 SOA - RCY 47-03 RC Divo - ARC 28-30 TRUC - TBO bat Sebroco par forfait
  • 20/01/2019Football-Ligue 1: Frédéric Goué Blagnon quitte l'AS Tanda et signe à l'Africa Sports
  • 20/01/2019Football-Caf CdC 2019-Cadrage retour: FC San Pedro 0 - 0 NKana FC
  • 19/01/2019Football-Ligue 1: Fadel Kéita, ex-attaquant de l'Africa, nommé président intérimaire du SC Gagnoa
Football
CAN

CAN 2019: La CAF vers l’insoupçonné plan B

12 December 2018 0

Sur les antennes de la chaîne Arryadia, Rachid Talbi Alami, ministre marocain de la jeunesse et des sports, a indiqué ce mercredi que le Royaume Chérifien ne déposera pas sa candidature pour l’organisation de la CAN 2019. Ce qui réduit la manœuvre de la CAF qui n’a reçu aucune candidature à quelques encablures du deadline du 14 décembre.

Le Maroc ne sera pas candidat pour l’organisation de la CAN 2019 retiré au Cameroun. La rumeur s’est transformée en information officielle. Par les canaux de la tutelle du sport au Royaume Chérifien. Pour l’instant, la CAF de l’insaisissable Ahmad Ahmad n’a réceptionné aucune candidature officielle à son siège au Caire. Que des intentions dont la plus significative est en provenance de l’Afrique Sud. Mais là encore, rien de concret selon Constant Omari, 2è vice-président du comité exécutif de la CAF, qui était lundi dernier sur le plateau de “Talents d’Afrique“.

Selon des informations en provenance de Pretoria, les autorités de la nation arc-en-ciel auraient d’autres priorités que d’abriter une nouvelle édition de la CAN après 1998 et 2013. Les difficultés budgétaires y seraient pour beaucoup. Même si, pour l’instant, le pays des Bafana Bafana semblait le mieux, outillé avec le Maroc, pour abriter la CAN passés de 16 à 24 participants. Une situation qui devrait mettre Ahmad Ahmad dans une posture moins confortable, à 6 mois du début annoncé de la première CAN sous son ère. De quoi réfléchir à l’inopiné « plan B » auquel le dirigeant malgache a affirmé n’avoir jamais pensé, à sa sortie du Palais Présidentiel de Yaoundé.

La CAN ne peut pas s'exporter“

En tout cas, son vice-président, Constant Omari, avait été obligé de l’évoquer sur le plateau de Canal+. « S'il n'y a pas de candidatures d'ici vendredi nous allons réfléchir sur l'état des lieux », avait indiqué le responsable congolais qui a balayé l’éventualité du Qatar comme potentiel « plan B ».  « La CAN est une compétition d'abord africaine. Elle ne peut pas s'exporter. C'est une compétition africaine pour les africains. Elle s'organise en Afrique jusqu'à preuve du contraire ». Alors que la 27è édition de la Super Coupe d’Afrique des Clubs 2018 se jouera dans le Golf comme indiqué dans un courrier de la CAF, l’insoupçonné « plan B » apparait comme évident pour Ahmad Ahmad, en attendant le verdict de vendredi minuit.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP