Flash Info

  • 17/06/2019Football: Victime d'une lésion des ligaments du genou, Abdoul Karim Cissé opéré avec succès
  • 17/06/2019Basket: Remy Coulibaly confirmé président de la secrion basket de l'Africa Sports
  • 17/06/2019Football-Ligue 1: Aimé Tchétché nommé directeur sportif de l'Africa Sports
  • 15/06/2019Football-Amical: Côte d'Ivoire 0-1 Ouganda
  • 13/06/2019Omnisports-Financement: C'est un budget de 2 milliards 100 millions de Frs Cfa qui est dégagé au titre des compétitions internationales
  • 13/06/2019Football-CAN 2019: Une première délégation de 100 supporteurs ivoiriens s'envoleront pour le Caire
Football
CAN

CAN 2019-Groupe C : Le Sénégal ne veut plus de la Teranga

11 June 2019 0

Grande nation de football à travers les joueurs offerts au continent, le Sénégal n’a jamais su capitaliser ses atouts en Coupe d’Afrique. Cette année, en Egypte, les Lions veulent changer la donne.

Lions de la Teranga. Un sobriquet duquel l’on ne veut plus entendre parler, à Dakar. Même si la capitale garde sa légendaire hospitalité, elle espère que ses Lions passeront du stade domestique, à l’état sauvage, pour rugir et “dévorer“ tous leurs adversaires sur le chemin du premier sacre de leur histoire. A commencer par ceux du groupe C, à leur portée.

« Il faut se battre comme un vrai lion sur le terrain. Ne soyez pas des lions de la Teranga (hospitalité). Laissez-nous la Teranga et ramenez-nous le trophée. Nous vous rendrons après votre Teranga », a indiqué SEM Macky Sall, président de la République Sénégalaise face au capitaine Cheikhou Kouyaté et ses coéquipiers de la sélection nationale. Des paroles dirigées vers le dresseur contesté de Lions, Aliou Cissé, sélection national qui aura la lourde tâche de conduire le Sénégal au bout de ses ambitions. 17 ans après la finale perdue face au Cameroun, et à laquelle il avait participé, manquant un tir au but.

Contrairement à l’actuel sélectionneur national, Sadio Mané n’aura pas le brassard de capitaine. Mais comme El Hadji Diouf à l’époque, c’est bien lui vers qui se tourneront les espoirs nationaux. Vainqueur de l’Uefa Ligue des Champions et auteur d’une saison exceptionnelle avec Liverpool, Sadio veut tourner la page de la décevante CAN 2017 et faire taire les critiques dans son pays. En attendant d’être bondissant sur la pelouse du Caire, Mané affiche déjà son état d’esprit, conforme à la volonté de SEM Macky Sall. « Un lion ne doit pas être gentil, il doit s’imposer comme un patron. Je veux bien être un lion de la Teranga dans la vie de tous les jours, pas sur le terrain. Pour moi, on doit juste être des lions sur le terrain », a-t-il confié à Onze Mondial. Quoique plus que les mots, le “12è Gaïndé“ attend des actes. Et ce, à partir du 23 juin, lors de la première sortie du Sénégal, face à la Tanzanie.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP