Flash Info

  • 16/01/2018Football-Eléphants-CHAN 2018: Yao Kévin, Kouakou Raoul et Zouzoua Pacôme forfaits pour la Zambie
  • 16/01/2018Football-Eléphants-CHAN 2018: Badié Gbagnon en renfort pour remplacer Inza Diabaté blessé à la cuisse
  • 14/01/2018Football-CHAN 2018-Groupe B: Côte d'Ivoire 0-1 Namibie
  • 12/01/2018Football-Transfert: Brice Dja Djédjé prêté par Watford au RC Lens pour 6 mois avec option d'achat
  • 12/01/2018Volley-Championnat national: La saison 2018 s'ouvre le samedi 20 janvier 2017 au Palais des Sports de Treichville
  • 12/01/2018Omnisports: Lassana Palenfo serait partant pour un nouveau mandat à la tête du CNO-CIV (source)
Football
CAN

« La CAN 2021 est déjà attribuée »

20 September 2017 0

Les rumeurs sur une réattribution des CAN 2019, 2021 et 2023 bercent le paysage sportif africain depuis le passage brutal de 16 à 24 équipes. Pour Souleymane Hassan Waberi, il n’y aucune crainte à avoir, si les différents pays choisis, avant l’avènement d’Ahmad Ahmad à la CAF, se conforment au cahier des charges.

Le président de la Fédération Djiboutienne de Football, sur Africa Football United (AFU), célèbre plateforme de la presse sportive internationale, a donc rassuré le Cameroun, la Côte d’Ivoire et la Guinée, les hôtes des troisCAN à venir. Tout en félicitant l'administration Hayatou pour le travail accompli.

« Non, la réattribution des CAN 2019, 2021 et 2023 n'est pas d'actualité. La nouvelle équipe travaille à comment faire avancer le football africain. Elle ne regarde pas en arrière. L'ancienne équipe a fait un bon travail qu'il faut juste saluer à sa juste valeur. A présent, et jusqu'à preuve du contraire, il n'y a pas de remise en cause », a indiqué l’actuel président de la commission d’arbitrage de la CAF.

Pour lui, la polémique autour de l’organisation des CAN mentionnées n’a pas lieu d’être malgré l’omniprésence des soupçons sur une réattribution de l’événement au Maroc, omniprésent sur la scène du football africain ces temps-ci. « Les CAN sont déjà attribuées et les pays organisateurs doivent se mettre au travail pour répondre aux critères exigés par la CAF. C’est tout. Alors pourquoi vouloir créer les polémiques ? », s’est interrogé M. Waberi.

Le CHAN, plus que pour les locaux

Placé sous le signe des réformes, le mandat d’Ahmad Ahmad n’a pas fini la transformation du visage des différentes compétitions continentales. Ainsi, comme proposé lors du dernier symposium à Rabat, le CHAN, jusque là réservé qu’aux joueurs des championnats locaux, sera ouvert aux athlètes des pays évoluant sur le continent. « Cela fait partie du programme du président Ahmad. Ce sera désormais des joueurs évoluant sur le continent qui prendront part au CHAN. La décision a été prise et elle sera communiquée au moment opportun », a confirmé le responsable djiboutien. Une réforme qui aura pour but de rehausser le niveau de la compétition et d’ouvrir une porte à ces athlètes du continent oubliés par leur sélection nationale.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP