Flash Info

  • 14/09/2019Football-El.CHAN 2019-Amical : Côte d’Ivoire 0-3 Senegal
  • 13/09/2019Karaté: La Fédération ivoirienne en Assemblée Générale Elective le samedi 14 septembre
  • 13/09/2019Football-Transfert: Serey Dié signe au FC Aaurau en D2 Suisse jusq'au 31 décembre 2019
  • 11/09/2019Football-CAN 2019 U23: Egypte, Côte d'Ivoire, Ghana, Nigeria, Mali, Afrique du Sud et Zambie qualifiés
  • 11/09/2019Omnisports: Les Fédérations sportives dénoncent la détérioration des relations avec le Ministère des Sports
  • 11/09/2019Basket-CdM 2019-Quart de finale: USA 79-89 France

Football/ Eliminatoires CAN 2008: Les grands d'Afrique à la peine

Football
CAN
Afrique

Football/ Eliminatoires CAN 2008: Les grands d'Afrique à la peine

11 September 2007 0
Football/ Eliminatoires CAN 2008: Les grands d'Afrique à la peine

Il ne reste que trois places qualificatives sur 16 pour la Coupe d'Afrique des nations de l'an prochain au Ghana, à l'issue d'un week-end à suspense qui a vu plus d'un grand mordre la poussière.
Sept nations étaient déjà qualifiées avant le coup d'envoi des 19 rencontres du week-end. Après le coup de sifflet final du dernier match de dimanche, six autres pays ont obtenu leur billet pour le tournoi continental de janvier prochain : la Côte d'Ivoire, la Guinée, la Namibie, le Sénégal et la Zambie, tous premiers de leur groupe, et l'Afrique du Sud, assurée de terminer meilleure deuxième. Ils rejoignent l'Angola, le Cameroun, le Maroc, le Nigeria, le Soudan, la Tunisie et les Blacks Stars du Ghana, qualifiés d'office.
Les organisateurs de la Coupe du Monde de la FIFA 2010 figurent parmi les favoris bousculés au cours d'un week-end émaillé de déconvenues sur tout le continent. Le Cameroun, la RD Congo et la Tunisie ont également déçu, alors que l'Egypte, tenante du titre, n'est toujours pas assurée de pouvoir défendre son trophée au Ghana.
C'est la Namibie qui a créé la plus grosse surprise, décrochant comme dans un rêve la première place du Groupe 10 sur l'un des tout derniers ballons de sa campagne. Englués à la troisième place du classement avant les matches de samedi, les Brave Warriors ne pouvaient se qualifier qu'à la condition que la RD Congo et la Libye ne gagnent pas. C'est ce qui s'est produit après un match nul 1:1 des deux leaders du groupe à Kinshasa, qui a permis aux Namibiens de s'engouffrer dans la brèche.
Par ailleurs, les Brave Warriors savaient que, pour passer, ils se devaient d'être dignes de leur surnom en s'imposant à Addis-Abéba, face à l'Ethiopie. Pari réussi, alors qu'ils ont dû revenir au score par deux fois, grâce à deux buts inscrits dans les neuf dernières minutes leur permettant de s'imposer 3:2 et d'empocher trois précieux points.
Le but de la victoire est venu de Manu Katupose (20 ans, titularisé en compagnie de son frère jumeau Tara), à la réception d'une passe en profondeur du milieu de terrain Quinton Jacobs. Ce dernier, qui évolue en Norvège, aura été l'inspirateur de cette victoire mémorable.
Parreira furieux, les tenants du titre en ballottage
Au même moment, l'Afrique du Sud se devait de ne pas perdre face à la Zambie pour terminer première du Groupe 11. Mais les Bafana Bafana se sont fait surclasser 3:1 après une succession d'erreurs défensives, permettant ainsi aux visiteurs de compter trois buts d'avance dès les 20 premières minutes.
Chris Katongo s'est offert un hat-trick éclair, laissant le public du Cap incrédule et l'entraîneur Alberto Parreira furieux. "Seuls les dieux du football pourraient expliquer ça", a déploré le Brésilien, vainqueur de la Coupe du Monde de la FIFA, qui, de toute sa longue carrière, n'avait jamais perdu une rencontre de qualifications à domicile. "Les 25 premières minutes ont été un désastre. Cela n'aurait jamais dû arriver."
Malgré la réduction du score par Benni McCarthy, la Zambie termine première du groupe grâce à de meilleurs résultats dans leurs confrontations directes. Après quelques heures d'angoisse dans l'attente des derniers résultats, l'Afrique du Sud sera finalement assurée de sa qualification en tant que meilleure deuxième.
Même chose pour la Tunisie, qui s'est elle aussi qualifiée sur le fil après un revers 3:2 dimanche soir à Khartoum face au Soudan, premier du Groupe 4. Un match passionnant et plein d'engagement physique, émaillé de deux penalties, mettant fin à la série d'invincibilité des Aigles de Carthage, qui concédent leurs premiers buts dans cette campagne. Aymen Chermiti a été exclu à deux minutes du terme.
Egalement invaincu jusqu'alors, le Cameroun s'est fait surprendre par la Guinée Equatoriale, considérée il y a quelques années encore comme le Petit Poucet du continent. Les locaux se sont imposés 1:0 dans leur fief de Malabo, grâce à un but du défenseur Juvenal Edjo, qui évolue en Espagne. Les Nzalang Boys obtiennent ainsi la deuxième place du groupe, leur meilleur résultat à ce jour.
L'Egypte devait quant à elle s'imposer à l'extérieur face au Burundi pour obtenir son billet pour le Ghana, mais elle a vu son capitaine Ahmed Hassan expulsé peu après la reprise. Les Pharaons ont tout de même arraché un match nul et vierge à Bujumbura. Il leur reste une rencontre à disputer à domicile le mois prochain face au Botswana ils et ne seront qualifiés qu'à condition d'éviter la défaite.
La première place du Groupe 9 sera attribuée à l'issue du match opposant le Mali et le Togo le 12 octobre prochain à Lomé. La dernière place de meilleur deuxième reste à prendre et seul le Bénin pourrait empêcher l'Ouganda d'obtenir sa première qualification depuis 1978.
Source:FIFA.com

A lire aussi ...

TOP