Flash Info

  • 23/08/2019Football-Ligue 1-2è journée: Initialement prévu le 25 août, Africa-WAC reporté au 4 septembre à 15h au stade Houphouët-Boigny
  • 22/08/2019Football-Ligue 1: Sidy Diallo face à la presse vendredi à partir de 9h00 pour évoquer la situation à l'Africa Sports
  • 22/08/2019Karaté: L’équipe nationale de Côte d'Ivoire a bénéficié d’un stage dirigé par Jeffersson Bavarois, expert français
  • 22/08/2019Cyclisme-Tour de l'Est 2019: Traoré Souleymane, de la Renaissance, vainqueur de la 31è édition en 12h09mn03s
  • 22/08/2019Football-Deuil: L'ancien footballeur international Ghanéen, Junior Agogo est mort des suites d'un accident cérébral
  • 21/08/2019Jeux Africains 2019-Taekwondo: Cissé Cheick, Gbané Seydou et Coulibaly Bouma médaillés d'or à Rabat

Finale-Sen-Alg (0-1) : « Ce n’est pas notre meilleur match »

Football
CAN 2019

Finale-Sen-Alg (0-1) : « Ce n’est pas notre meilleur match »

19 July 2019 0

La deuxième étoile est accrochée sur la tunique des Fennecs d’Algérie. Une grande joie pour le très critiqué Djamel Belmadi qui a troqué volontiers le beau jeu à l’efficacité qui lui permet d’entrer dans l’histoire de son pays.

L’Algérie était rangée dans la case des beaux joueurs, des équipes séduisantes. Mais cette fois, les Fennecs sont allés chercher ailleurs pour venir à bout du Sénégal qui lui posait sa dernière équation de la compétition. Il a fallu proposer plus que du potable pour revoir une étoile continentale.

« Aujourd'hui le talent ne suffit pas. Ce n'est pas notre meilleur match de cette CAN. Il fallait mettre le bois de chauffe. Fait montre d'autres qualités que celles qu'on nous connait à savoir une équipe technique et talentueuse. Aujourd'hui il fallait travailler, il fallait courir, il fallait bosser et appliquer les consignes tactiques, face à une sénégalaise qui est très forte. Ce sont des valeurs que nous n'avions pas mais que nous avons mis en avant depuis le début de la CAN », a déclaré le technicien algérien au micro de Canal+.

La variété, l’aisance technique et la maitrise collective. Des qualités desquels le groupe algérien s’est tenu loin. Un manque d’esthétisme que le peuple pardonnera bien à cette génération de Fennecs qui ramène enfin le trophée africain à la maison.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP