Flash Info

  • 24/04/2018Football-Ligue 1: Le Stade d'Abidjan est actuel lanterne rouge
  • 24/04/2018Football-Nécrologie: L'ancien sélectionneur des Eléphants, Henri Michel a rendu l'âme
  • 23/04/2018Basket-N1 Dames-17è journée: CSA Treichville 72-36 FBA -- DC Arrow 10-74 ABC -- UA 31-59 SOA -- NCA 62-30 ENSOA
  • 23/04/2018Basket-N1 Hommes-17è journée: PGround 48-61 SOA -- SEWE 62-72 GSPM -- ABC 62-66 Africa -- IVESTP 71-68 JCA -- AZUR 87-44 ASA -- CSA Treichville 62-39 MBBC
  • 22/04/2018Football-Ligue 1: L'ASEC Mimosas champion de Côte d'Ivoire pour la 26è fois de son histoire
  • 22/04/2018Omnisports: Abidjan accueille du 23 au 30 avril 2018 la Coupe du Monde de jeu de dames
Football
CAF LDC

L’ASEC et le WAC débutent à l’extérieur

9 February 2018 0

Après la grande messe des sélections locales africaines dite lors du CHAN 2018, le continent sera plongé dans deux autres compétitions à l’échelle des clubs. A ces nouveaux rendez-vous, la Côte d’Ivoire tient sa place avec 4 représentants. En Caf Ligue des Champions, l’ASEC et le WAC entament la compétition avec l’intention de faire oublier le traumatisme de Marrakech.

Un retour au goût épicé des joutes continentales sous un effet de doute laissé par la dernière prestation des Eléphants Locaux (A’). Pour cause, la crème des pensionnaires de Ligue 1, ne s’est pas montrée à la hauteur des attentes. Dans tous les domaines. Tactique peu aiguisée, physique emprunté, technique en deçà et efficacité en congés. La dure réalité du CHAN 2018 conclue par une élimination dès le premier tour, une expérience que les présents à Marrakech entendent mettre à la disposition de leur écurie.

« Cette première compétition pour moi et Zan Bi (Roland) nous a permis de toucher la réalité de la coupe d’Afrique. Nous savons à quoi nous en tenir. Notre envie est de permettre à l’équipe de bénéficier de cette expérience. Elle est douloureuse au niveau du résultat mais elle nous a beaucoup apporté en enseignement. Et face au Stade Malien, notre jeune équipe n’entend pas faire de la figuration », a confié Diallo Kouassi Romuald, le capitaine du WAC. Le samedi 10 février, à partir de 16h au Stade Modibo Kéita, Il faudra plus que des paroles au club d’Adjamé pour faire de sa première un coup de maître. Surtout face à un Stade Malien habitué à cette joute et porté par un public hostile, l’autre adversaire des Guêpes.

Plus expérimenté, l’ASEC plongera en eaux troubles. Plutôt en terre inconnue. Car le FC Buffles du Bénin est plutôt loin des fichiers habituels de la scène africaine. Pas de quoi entamer la détermination d’Amani Yao. Même si ses fers de lance (Diomandé Ahmed, Fonsinho…) ne furent que l’ombre d’eux-mêmes au CHAN. «Nous irons à Cotonou pour obtenir un bon résultat et nous donner plus de chances de qualification. Nous irons pour relever le défi. Nous avons bien travaillé durant la trêve pour ne pas rater le début de la compétition », a déclaré le coach des Mimosas à l’Apa. Reste que ses poulains devront traduire ses attentes en acte sur le terrain, le dimanche 11 février 2018 à Cotonou, pour s’offrir un retour serein à Abidjan.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP