Flash Info

  • Il y a 2 heures 53 minFootball-International : Sébastien Haller nommé dans le top 30 du Ballon d'Or
  • Il y a 2 heures 58 minFootball-Transferts : Arnaud Kouao Koffi débarque au FC Metz pour 4 années en provenance du Vizela FC
  • Il y a 4 heures 39 minFootball-International : Yaya Touré est le nouvel entraîneur des moins de 16 ans de Tottenham (Communiqué du club)
  • Il y a 7 heures 53 minBasketball : Anicet Lavodrama est le nouveau directeur technique national
  • Il y a 8 heures 2 minFootball-International : Joueur UEFA de l'année : Benzema, Courtois et De Bruyne sont les finalistes
  • Il y a 9 heures 27 minAGE-Taekwondo : Les élections à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo prévues le 15 octobre prochain

Football-Afrique-Caf Ldc-8è : Le Séwé épingle Mazembé

Football
CAF LDC
Afrique

Football-Afrique-Caf Ldc-8è : Le Séwé épingle Mazembé

23 March 2014 0
Le Séwé épingle Mazembé

 

Les Corbeaux de Lubumbashi n’étaient pas aussi seigneuriaux dans le ciel ivoirien. Face au Séwé qui en était à sa deuxième expérience en Afrique, le Tout Puissant Mazembé à chancelé. La faute à Roger Assalé. Du haut de son mètre 69, c’est dans les airs que le jeune attaquant ivoirien est allé chercher l’ouverture du score, dans un Champroux en délire, face à un Robert Kidiaba médusé (1-0, 37è). Il aurait pu être le héros d’un soir de 23 mars 2014. Mais son deuxième face-à-face avec le spectaculaire portier congolais n’est pas remporté à la 40è.

 

Passé tout près de la correctionnel, c’est à la 83è que le ciel tombe de nouveau sur la tête des hommes de Patrice Carteron. Roger Assalé (encore lui) bousculé dans la surface du Mazembé occasionne le penalty indiscutable. Christian Kouamé ne tremble pas, lui également, face à Kidiaba qui avait suivi sans baraqua (2-0, 85è). Un but qui a enivré le public ivoirien, et qui a fini par enivrer les Séwékés revenus à la réalité continentale. La réduction du score à la 89è, signée Aly Samatta (2-1, 89è), les y a forcé. Un but qui pèse lourd dans la balance. Surtout que Joseph Kaméni avait le but du KO à la 63è.

 

Mais à bien y regarder, le Séwé également,  l’y a échappé bel. Car personne n’aurait pu imaginer l’avenir si Cédric Kouadio avait réussi son CSC en début de partie. Fin heureuse, pour cette première manche, pour le Séwé qui aura réussi lever le mythe TP Mazembé loin d’être un foudre de guerre. Effort à perpétuer dans l’antre de Lubumbashi où les Corbeaux promettent d’être impitoyables pour la cité balnéaire.

 

 

Patrick GUITEY  

A lire aussi ...

TOP