Flash Info

  • Il y a 3 heures 49 minFootball- Classement FIFA: La Côte d'Ivoire occupe la 66è place FIFA et la 12è CAF
  • Il y a 6 heures 6 minFootball: Baky Koné est le nouveau président de la section football de l'ASEC Mimosas
  • Il y a 6 heures 10 minFootball-Tournoi des 4 nations: Vietnam 3-1 Côte d'Ivoire
  • 18/09/2018Pétanque-Mondial 2018 : La Côte d’ivoire finalement absente
  • 18/09/2018Football-Championnat d’Afrique Freestyle : L’Ivoirien Titi Koné triomphe au Nigeria
  • 17/09/2018Cyclisme-Tour de Côte d'Ivoire 2018: L'Ivoirien Cissé Issiaka vainqueur de la 25è édition
Football
Côte d'Ivoire

Pour Guillou, voici l’Académicien qui a réussi

14 May 2018 0

Après la belle histoire de 1994, Jean Marc Guillou est de retour en Côte d’Ivoire pour un projet de compétition et de formation. Interrogé par DDF, émission 100% foot de la RTI, le technicien français a révélé l’identité de son produit le plus abouti de l’Académie de l’ASEC Mimosas.

A leur éclosion lors de la Super Coupe d’Afrique 1999 remportée face à l’Espérance de Tunis (3-1), ils étaient plusieurs promis à un bel avenir. Au final, seulement une poignée d’anciens Académiciens de l’ASEC peuvent se targuer d’avoir tutoyé le très haut niveau. Pour Jean Marc Guillou, celui qui aura le plus réussi se nomme Yaya Touré Gnégnéri. Et ce n’est pas que sur le terrain.

« Yaya est pour moi celui qui aura globalement le mieux réussi. Peut-être pas dans tous les secteurs. Mais sur le plan financier à mon avis, ses petits enfants pourront vivre sans trop travailler », a –t-il déclaré lors de l’émission diffusée le dimanche 13 mai 2018 sur les antennes de la Télévision nationale ivoirienne. Toutefois, Jean Marc Guillou garde de bonnes relations avec l’ensemble de ses “enfants“.

Si tous n’ont pas atteint la carrière prédite par les observateurs, certains pourront se rattraper, dans une autre vie, à travers certains projets de leur mentor. « J'ai gardé de bonnes relations avec les jeunes que j'ai formé à l'ASEC. Certains comme Kolo (Touré) Lolo (Igor) et Aruna (Dindane) sont même actionnaires sur le projet de l'Académie de Bamako », a révélé JMG qui a appelé l’ensemble des Académiciens à investir dans la formation.

Roger Ouégnin et moi avions un contrat qui n'a pas été respecté“

Pour l’heure, c’est le projet “Cjeunes“ qui fait courir le technicien français à Abidjan. De la compétition et de la formation pour les jeunes talents ivoiriens. C’est le plan validé par la FIF qu’il devrait mettre en œuvre au mois de juin. Mais avant son exécution, ce nouveau bébé de JMG a été attaqué par Roger Ouégnin qui y voit « une arnaque ». Loin de la polémique, la réponse de Guillou n’a pas tardé. « A mon avis il (Roger Ouégnin) a mal lu le projet parce qu'il ne le connaissait pas. Il a réagit sous l'émotion que sur un vrai raisonnement et une vraie étude du projet ».

Quant à la nature du différend qui l’a obligé à quitter l’ASEC Mimosas de Me Roger Ouégnin en 2003, le technicien français s’est voulu équilibriste. « Nous avions un contrat qui n'a pas été respecté, ce qui a causé un désaccord, on s'est séparé. Si vous lui (Roger Ouégnin) demandez il dira qu'il a raison, si vous me questionné je dirai la même chose », a-t-il conclu.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP