Flash Info

  • Il y a 12 heures 40 minFootball-Lonaci Ligue 1-18è journée : AFAD 0-0 ASI - Bouaké FC 0-1 USC Bassam - FC San Pedro 2-0 Africa Sports - SC Gagnoa 3-1 RCA - WAC 2-7 AS Tanda
  • 22/02/2020Basket-El.Afrobasket 2021-Groupe C : Guinée Equatoriale 64-78 Côte d'Ivoire
  • 21/02/2020Basket-El.Afrobasket 2021-Groupe C : Côte d'Ivoire 58-50 Guinée
  • 20/02/2020Football-FIF : Sidy Diallo, président sortant, a décidé de ne pas briguer un 3è mandat (officiel)
  • 20/02/2020Basket-El.Afrobasket 2021-Groupe C : Côte d'Ivoire-Guinée vendredi à partir de 13h Gmt au Palais des Sports de Yaoundé
  • 20/02/2020Athlétisme : Murielle Ahouré a fini 2è mercredi au 60m du Meeting de Liévin en 7'12

CdL 2019-USC Bassam-ASEC (1-0) -Boudo Mory : « On savait l’ASEC dans le doute »

Football
Côte d'Ivoire

CdL 2019-USC Bassam-ASEC (1-0) -Boudo Mory : « On savait l’ASEC dans le doute »

19 December 2019 0

La fragilité de l’ASEC sur une mauvaise pente depuis quelques temps, Boudo Mory affirme que cet aspect ne fut pas étranger à la stratégie adoptée pour contrarier les ambitions de renaissance des poulains de Julien Chevalier, mercredi en finale de la 7è édition de la Coupe de la Ligue de Côte d’Ivoire.

Boudo Mory, vous remporter le trophée face à une équipe de l’ASEC ultra favorite. Confirmez-vous que la Coupe de la Ligue sourit aux petits ?

Oui la Coupe de la Ligue sourit aux petits. Mais il a fallu travailler pour atteindre cet objectif. Nous avions à cœur de remporter quelque chose cette année parce que la saison dernière nous avions eu un parcours catastrophique et nous en avions souffert.  Nous avons décidé de jouer les trois compétitions à fond, et Dieu merci la première nous sourit. Félicitations aux joueurs qui n'ont rien lâché jusque-là.

L’ASEC sur deux défaites en deux sorties avant celle-ci, l’ASI et l’Africa vous ont-ils inpiré ?

Ce sont des événements qui nous ont forcément inspiré. On savait que l'ASEC était dans le doute et nous avons demandé aux joueurs de mettre de l'intensité et de concrétiser les occasions de but que nous allions nous créer.  Nous avons eu de la réussite même si après je pense que nous n’avons pas joué les contres à fond en seconde période. Mais le plus important, c'est que cette fois nous avons su préserver le résultat en notre faveur.

En seconde période vous tardez à sortir des vestiaires tout comme Diarra Lamine, votre défenseur. Vous aviez des choses à lui dire en particulier ?

Non du tout (rire). Je suis de la confession religieuse musulmane, j'étais juste en train de faire ma prière de 18H. Quant à Diarra (Lamine) il a eu un malaise qui l'a conduit aux toilettes, c'est ce qui explique son retard en seconde période.

Propos recueillis par Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP