Flash Info

  • 20/07/2018Football-Transfert: Accord trouvé entre Chelsea et Sassuolo pour le prêt de Jérémie Boga (Presse)
  • 20/07/2018Football-Afrique: La cérémonie des Awards de la CAF est prévue pour le 8 janvier 2019 à Dakar
  • 20/07/2018Rugby à 7: Abidjan accueille le championnat régional d’Afrique du 15 au 16 septembre 2018
  • 20/07/2018Football-Ligue 1: Le staff du FC San Pedro libère 9 joueurs dont N'guessan Pathinvo et Gna Kapeu
  • 20/07/2018Football-Mondial 2018: La FIFA a décidé d'offrir le ballon de la finale aux 12 enfants de la grotte thaïlandaise
  • 20/07/2018Athlétisme: La Côte d'Ivoire médaillée de bronze aux relais 4x100 U20 du championnat Zone 2
Football
Côte d'Ivoire
CAN

Ahmad-Sidy, comme si de rien !

19 December 2017 0

L’arrivée du président de la CAF à Abidjan, un séisme au sein du football local qui ferait couler Sidy Diallo. Au Palais Présidentiel du Plateau, les deux hommes un peu crispés lundi à l’atterrissage de la délégation de la confédération africaine, semblaient plutôt loin du conflit annoncé.

Echanges de sourires, de bons procédés, bras-dessus bras dessous. Le tableau offert par Ahmad Ahmad et Sidy Diallo. Pourtant, c’était bien le Ministre Albert François Amichia, premier accompagnateur de l’invité de SEM Alassane Ouattara à la Présidence, qui y était attendu. Sincères ou pas, les deux hommes n’ont pas laissé transparaître la moindre zone d’ombre sur leurs relations, jugées d’amicales par le président de la FIF, avant l’arrivée du président de la CAF. Chacun était bien à sa place dans le respect de son statut et de celui de l’autre. Et ce n’est pas Sidy Diallo, « heureux de recevoir le président de la CAF » qui dira le contraire. « C’est un honneur pour nous de l’accompagner chez le Président de la République. Pendant l’audience, il y a des choses positives qui ont été dites pour la bonne marche du football africain et ivoirien puisque nous accueillons la CAN en 2021. Et nous sommes plutôt confiants pour l’avenir », dira-t-il par la suite.

Des problèmes entre les deux hommes ? Aucun des observateurs n’en a décelé une ligne. Et d’habitude frileux face aux medias, Sidy Diallo n’a pas eu de peine à évoquer la situation, avec un brin d’humilité. « Il ne peut pas y avoir de problème entre moi et le président de la CAF. Je suis le président de la FIF et donc je suis son représentant ici en Côte d’Ivoire. Pourquoi voulons-nous créer des problèmes entre les gens ? Il n’y a pas de problème entre Ahmad Ahmad et Sidy Diallo et vous l’avez constaté. Pour info, c’est moi qui vais l’accompagner à l’aéroport à son départ », a conclu le patron de la maison de verre qui n’était toutefois pas présent à la conférence de presse animée par Ahmad Ahmad.

Si la chaise prévue pour le représentant de la FIF était vide, plusieurs présidents de clubs et responsables de Groupements d’intérêts étaient là au Sofitel Hôtel Ivoire pour écouter le patron du football africain. Un grain de sable qui sera fortement commenté, mais certainement évoqué ce mardi soir, dans la voiture du retour d’Ahmad qui devrait être conduite par Sidy, qui a promis.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP