Flash Info

  • Il y a 6 heures 7 minTaekwondo-Grand Prix de Londres 2017: Gbagbi Ruth médaillée d'argent chez les moins de 67kg féminin
  • Il y a 6 heures 12 minLigue 1-2è journée: Stade-FC San Pedro - Séwé-AFAD - SOA-ASI - AS Tanda-Moossou FC - SC Gagnoa-USC Bassam - Africa-Bouaké FC
  • 20/10/2017Football: Seri Jean Michael indisponible 3 à 4 semaines en raison d’une blessure aux ischios
  • 20/10/2017Football-Classement Fifa: Les Éléphants passent de la 54è à la 61è place, soit 7 places de perdue pour le classement d'octobre
  • 20/10/2017Taekwondo-Grand Prix de Londres 2017: Cinq combattants ivoiriens dont Cissé Cheick et Gbagbi Ruth en Angleterre
  • 20/10/2017Athlétisme-Côte d'Ivoire: La Fédération ivoirienne ouvre saison le 28 octobre 2017 avec la présentation du nouveau comité directeur
Football
Côte d'Ivoire
Afrique

Oscar Fullone décède au Maroc

22 May 2017 0

L’ancien entraîneur de l’ASEC Mimosas et de plusieurs autres clubs du continent, est décédé ce lundi 22 mai 2017 à Casablanca, au Maroc.

La silhouette du technicien le plus africain des argentins s’est affaissées en ce début de semaine, à l’âge de 78 ans au cœur de la ville où il a dirigé le WAC. Avec le club casablancais, Fullone avait remporté la Ligue des champions africaine, la Supercoupe d'Afrique, la Ligue des champions arabes, et le championnat du Maroc.

Mais avant, il avait permis à l’ASEC Mimosas de remporté son unique coupe d’Afrique en 1998.  Après un premier bail dans les années 80 avec le club jaune et noir, il était revenu par la volonté de Me Roger Ouégnin pour conduire l’équipe professionnelle en 1997 avec des joueurs tels Bonaventure Kalou, Mamadou Zongo…

Après sa carrière sur les bancs de touche africains, Oscar Fullone avait embrassé la carrière de consultant pour Radio Mars au Maroc.  « En cette douleureuse circonstance, toute la famille de Radiomars, dont Fullone faisait partie, présente ses plus sincères condolèances aux proches du défunt », a publié la direction de la rédaction de la radio marocaine. Comme elle, le paysage du football ivoirien s’en trouve affligé.  

 

Iris de Bankolé

A lire aussi ...

TOP