can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 27/02/2024Football-Afrique : L'arbitre marocain, Redouane Jiyed est suspendu à vie par la CAF pour avoir refusé d'arbitrer la petite finale de la CAN 2023 (Presse marocaine)
  • 27/02/2024Football-Eléphants : Emerse Faé ferme la porte à Tiémoué Bakayoko
  • 27/02/2024Football-Distinction : Sébastien Haller est nominé pour le prix Laureus World du Come-back de l'année
  • 27/02/2024Football-13e Jeux Africains : Natacha Akissi Konan, seule arbitre ivoirienne sélectionnée
  • 26/02/2024JO Paris 2024-Taekwondo : Après Cissé Cheick Sallah et Ruth Gbagbi, Astan Bathily a validé son billet pour la compétition
  • 26/02/2024 Football-Ligue 1 : 25 buts ont été marquées en 7 matches pour la reprise du championnat le week-end écoulé

Utilisation de la VAR : Doué Noumandiez salue le progrès de l'arbitrage africain

Football
Afrique

Utilisation de la VAR : Doué Noumandiez salue le progrès de l'arbitrage africain

10 November 2022 0

La Confédération Africaine de Football ne lésine pas sur les moyens pour apporter les rudiments nécessaires à l'arbitrage. Et le 7 novembre dernier, la Commission Arbitrage a effectué une séance de formation pour les arbitres africains. L'ex arbitre ivoirien, responsable de cette Commission a fait le point sur les différents thèmes abordés durant les sessions dans une interview avec l'instance africaine.

Avec l'avancée du football, les moyens sont en train d'évoluer et nous constatons de plus en plus l'utilisation de l'arbitrage vidéo. Face à modernisation de l'arbitrage, les arbitres africains ont reçu une formation sur l'usage de la VAR et d'autres aspects ont été également étudiés. « Cette formation s'apparente à la séance quotidienne d'une compétition. Nous préparons nos arbitres à toutes les situations qui peuvent se présenter lors d'un match, en termes d'approche tactique, de lecture du jeu, d'anticipation, de recherche d'angles de vision pour qu'une fois sur le sol, ils ne sont pas surpris de ce qui se passe », a-t-il déclaré avant d'ajouter. « Ensuite, il y a un deuxième aspect important qui est la préparation psychologique du match. Il faut être capable de comprendre ce qui se passe sur le terrain, pouvoir utiliser la compréhension du football pour savoir pourquoi telle équipe joue dans ce match. Façon, comment contrôler le match, faire de la prévention. C'est l'aspect contrôle du match. Nous travaillons donc sur plusieurs aspects ; comment construire une décision et ensuite comment contrôler le match ainsi que la relation avec les joueurs sur le terrain. »

Le patron de l'arbitrage africain est satisfait du niveau de l'arbitrage qui ne cesse de prendre une place importante sur le continent. « Aujourd'hui, nous avons six femmes qui sont déjà agréées VAR et elles sont impliquées dans les différentes compétitions de la FIFA. (...) C'est en plein essor et nous avons plein de modèles comme Salima [Mukansanga] qui officie à la CAF et a été sélectionnée pour la Coupe du monde masculine au Qatar. Pour toutes les compétitions masculines, nous avons désormais des arbitres féminines. Et ce n'est pas une question de genre mais plutôt de compétences », a-t-il confié

L'ivoirien a constaté un progrès notable de l'arbitrage africain. La CAF multiplie sans cesse les moyens pour proposer aux officiels de matches des formations adéquates. « Nous avons fait de grands progrès, nous sommes maintenant aux normes internationales et nos arbitres peuvent arbitrer n'importe quel match et dans n'importe quelle compétition », a-t-il conclu.

Soulignons que cette formation était plus dédiée aux femmes. C'est donc une vingtaine d'arbitres (principaux et assistants) qui ont été sélectionnés.

Chamade YAH

A lire aussi ...

TOP