Flash Info

  • 19/03/2019Spécial Olympics World Games 2019: La Côte d'Ivoire médaillée de bronze au tournoi masculin de handball
  • 19/03/2019Taekwondo-Open de Belgique: Cissé Cheick et Ruth Gbagbi médaillés d'argent et de bronze
  • 19/03/2019Spécial Olympics World Games 2019: La Côte d'Ivoire en finale du tournoi de basket-ball feminin
  • 19/03/2019Spécial Olympics World Games 2019: La Côte d'Ivoire médaillée d'or au tournoi de football féminin
  • 19/03/2019Football-El. Can 2019: La séance d’entraînement des Eléphants prévue le mercredi 20 mars 2019 à 16h00 au stade Félix Houphouët-Boigny, est ouverte à la presse et au public
  • 18/03/2019Special Olympics World Games 2019: 17 médailles à présent pour la Côte d'Ivoire dont 8 Or, 2 Argent et 7 Bronze
Football
Ligue 1

SOA: Le coach Aka accuse la pelouse d’Abengourou

20 February 2019 0

De retour d’Abengourou où son équipe, la SOA n’a pu ramener les trois points à Abidjan, car accrochée par l’ASI (0-0), au stade Henri Konan Bedié, le coach Aka Jean-Baptiste a tiré les enseignements de cette petite contre-performance. « Le terrain d’Abengourou est difficile à pratiquer. Cela nous a empêché de produire notre football. Dans l’ensemble, le jeu n’était pas beau », s’est-il défendu.

Quoique tenus en échec par les Princes de l’Indénié au terme de cette 17e journée, les Militaires caracolent cependant toujours en tête de la Ligue 1. Ils comptent en effet 38 pts +12, soit 8 points de plus que leur dauphin, le FC San Pedro avec 30 pts + 8.

Autant dire que les « Sodjas » ont raté là une belle occasion de se détacher. Et pourtant, ils partaient favoris devant les locaux en très mauvaise posture dans ce championnat, d’autant qu’ils sont classés 11e avec 19 pts – 3. « Le match était très engagé. En fait, l’ASI qui ne voulait pas perdre devant son public a trouvé la solution en faisant preuve d’agressivité dans le jeu. Et cela nous a aussi perturbé dans la construction », a –t-il expliqué. En attendant leur prochaine sortie face au LYS Sassandra, les Militaires se sont rapidement remis au travail dans leur camp d’Akouedo.

TOP