Flash Info

  • Il y a 30 min 9 secFootball-Ligue 1 : La reprise du championnat reportée à une date utlérieure
  • 19/09/2021Athlétisme : Marie Josée Ta Lou annonce la fin de sa saison sur sa page facebook
  • 19/09/2021Football-Coupe de la Confédération : Le FC San Pedro éliminé de la compétition après sa défaite devant l'ASFA Yennenga
  • 19/09/2021Football-CdC 2021-2022-Préliminaires retour : FC San Pedro 1-2 ASFA Yennenga (0-0 aller)
  • 19/09/2021Basket-Afrobasket 2021 Dames : Tunisie 49-69 Côte d'Ivoire
  • 19/09/2021Boxe-International : le boxeur Manny Pacquiao se déclare candidat à la présidentielle de 2022 des Philippines

Govou «n'attend plus rien»

Football

Govou «n'attend plus rien»

23 July 2008 0

Sidney Govou et les autres internationaux français de l'Olympique lyonnais vont disputer mercredi soir à Belgrade face au Partizan leur premier match officiel de la saison. En marge de cette rentrée, le milieu offensif de l'OL et de l'équipe de France revient mercredi dans L'Equipe sur la relation complexe qui le lie à son club. Partira ? Partira pas ? Comme à chaque intersaison ou presque, la question de son avenir est posée. Alors que son nom est parfois cité en Angleterre, le joueur regrette que le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, lui ait tenu des propos contradictoires.
«Il (Jean-Michel Aulas) a dit tout et son contraire. Un jour, j'avais un bon de sortie. Un autre jour, on voulait me faire prolonger. Quinze jours après, j'avais un autre bon de sortie. Aujourd'hui, il serait question que je reste... Moi je n'entre pas dans ce débat. Je le laisse parler et on verra.» A l'entendre, Sidney Govou relativise les prises de positions du club à son propos : «J'ai vingt-neuf ans donc je n'attend plus rien. C'est vrai, plus jeune j'aurais aimé qu'on me dise "Sidney, on ne te laissera pas partir" mais à mon âge je n'ai pas besoin qu'on me témoigne un quelconque attachement. Honnêtement je m'en fous.» Pour autant, le Lyonnais, qui a tout gagné avec son club sur la scène nationale, garde de la motivation à l'aube de la nouvelle saison. «J'aime le foot, j'aime jouer, j'aime gagner. Je n'ai pas besoin de grand chose pour être motivé.» L'arrivée du nouvel entraîneur, Claude Puel, participe à son état d'esprit positif. «Au niveau du fonctionnement, les choses seront plus claires, plus rigoureuses et tout le monde sera sur un pied d'égalité. Je trouve ça bien. Tactiquement, on sent qu'il a certains principes de jeu. Pour l'instant, il nous parle plus de cela, de la consistance du jeu, que du schéma tactique proprement dit. »
«Saint-Etienne a une bonne mentalité»
Sidney Govou a confiance en les capacités de l'OL à conserver son titre : «Je pense qu'on sera champions», assure-t-il, même si le septuple champion de France note que la concurrence sera plus rude : «Paris s'est renforcé intelligemment : "Make" va vraiment leur faire du bien, Giuly aussi. (...) Marseille, bien-sûr aussi, c'est costaud. Bordeaux pourrait être dans la continuité, mais on ne sait pas trop ce que ça donne quand une équipe ne se renforce qu'avec des jeunes.» Le joueur n'oublie pas non plus d'inclure le rival stéphanois : «Je trouve que Saint-Etienne a une équipe homogène et une bonne mentalité.» Enfin, Sidney Govou revient sur l'échec des Bleus à l'Euro. Selon lui, les jeunes et les plus anciens ont difficilement vécu ensemble. Pour lui, les causes de l'élimination rapide sont dues qu'à une accumulation de détails. «Il n'y a pas eu de cause principale.»

TOP