Flash Info

  • 21/10/2019Cyclisme: Deux cyclistes ivoiriens victimes d'un accident de la circulation sur la voie express du nord (FIC)
  • 20/10/2019Football-CHAN 2020: La Côte d'Ivoire éliminée par le Niger
  • 20/10/2019Football-El.CHAN 2020: Côte d’Ivoire 1-0 Niger
  • 20/10/2019Auto-Deuil: Le pilote ivoirien Soumahoro Moriféré décédé ce matin à la suite d'un malaise
  • 18/10/2019Football-El.CHAN 2020: L'entrée au stade pour le duel Côte d'Ivoire-Niger est gratuite
  • 18/10/2019Football-EL.CHAN 2020 : Côte d'Ivoire-Niger prévu le dimanche 20 octobre au stade Félix Houphouët-Boigny

CAN 2008: Ghana-Guinée pour lancer la fête

CAN

CAN 2008: Ghana-Guinée pour lancer la fête

19 January 2008 0
CAN 2008: Ghana-Guinée pour lancer la fête

Après deux éditions en Afrique du Nord (Tunisie 2004 et Egypte 2006), la CAN fait de nouveau escale au coeur du continent. Ce dimanche, le Ghana lance, face à la Guinée (17h00), la vingt-sixième Coupe d'Afrique des nations. Les Ghanéens vont mesurer d'entrée l'énorme attente que suscite l'organisation d'un tournoi que leurs "Black Stars" rêvent de remporter pour la cinquième fois (après 1963, 1965, 1978 et 1982). Les hommes de Claude Leroy devront ainsi être prêts dès le match d'ouverture qui n'aura rien d'une formalité face à des Guinéens emmenés par l'artiste Pascal Feindouno. Histoire d'aborder en toute sérénité la rencontre suivante face à la Namibie (le 24 janvier) et d'être assurés de la qualification pour les quarts de finale avant le choc contre les Marocains le 28 janvier.
Une partie des espoirs ghanéens repose sur l'énorme expérience du sélectionneur Claude Le Roy sur un continent qu'il connaît bien - Il va disputer sa cinquième CAN comme sélectionneur, un record - et surtout dans un tournoi qu'il a déjà remporté. C'était il y a 20 ans avec le Cameroun. En l'absence du capitaine Stephen Appiah, le pays se tournera également vers Michael Essien. Mais le Ghana, deux ans après son beau parcours au Mondial 2006 (8e de finale pour sa première participation), aligne d'autres joueurs de valeur à l'image du milieu de terrain Sulley Muntari (Portsmouth) et de l'attaquant, prodige de 21 ans, Asamoah Gyan (Udinese). Après 26 ans de disette, le pays ne parle que de victoire finale et retient son souffle en attendant le coup d'envoi du tournoi, dimanche à Accra, dans un stade Ohene Djan remis à neuf, contre une imprévisible Guinée.
Le "Sily national" (surnom de la sélection guinéenne), s'est refait une place dans le concert des nations africaines après une longue période de disette. Quart-de finaliste de la CAN en 2004 et 2006, la formation dirigée depuis décembre 2006 par Robert Nouzaret y croit : « Nous sommes capables de gagner ce tournoi » assure le technicien. La Guinée n'a cependant pas été gâtée par le tirage au sort où le Ghana et le Maroc font figure de favoris. La Guinée pourra toutefois s'appuyer sur plusieurs individualités ayant fait leurs classes en Europe, principalement en France, parmi lesquelles la figure de Pascal Feindouno se détache nettement. L'imprévisible Stéphanois aura, comme toujours, un rôle de dynamiteur au milieu de terrain au service des deux attaquants, le fantasque Fode Mansaré (Toulouse) et Ismaël Bangoura, l'ancien Manceau parti au Dynamo Kiev.
Source: lequipe.fr

A lire aussi ...

TOP