Flash Info

  • 12/08/2020Football-Election FIF 2020: La commission électorale a voté et retenu le parrainage de l'AMAFCI attribué par Coulibaly Souleymane (Sam Etiassé)
  • 12/08/2020Football-Élection FIF 2020 : Suite à des manquements de la Commission Électorale une AG Extraordinaire convoquée le 29 août (officiel)
  • 12/08/2020Football-Élection FIF 2020 : Le comité d'urgence du comité exécutif de la FIF suspend le processus (officiel)
  • 10/08/2020Football-Mercato : Le contrat d'Arouna Koné avec Sivasspor en Turquie prolongé selon la presse locale
  • 10/08/2020Basket-Côte d'Ivoire : Le Comité Directeur de la Fédération se réunit mercredi pour envisager la reprise de la saison
  • 10/08/2020Athlétisme-Côte d'Ivoire : Anthony Koffi nommé ambassadeur Afrique de de l'Internationaler TrainerKurs Der Universat Leipzig

Volleyball- CAN 2008 de la zone 3 : La Côte d’Ivoire (H) sacrée championne

CAN
Volleyball

Volleyball- CAN 2008 de la zone 3 : La Côte d’Ivoire (H) sacrée championne

27 October 2008 0
La Côte d’Ivoire (H) sacrée championne

La Côte d’Ivoire a enlevé le trophée de la solidarité et de l’intégration, samedi soir, au gymnase de l’INP-HB de Yamoussoukro. Les Eléphants se sont succédés à eux-mêmes, en battant en finale de la CAN 2008 de la zone 3, les Etalons du Burkina-Faso. Une victoire sans bavure, 3 sets à  0.
Alors que rien ne présageait d’une éclatante victoire des pachydermes, face aux Etalons qui sont venus en terre ivoirienne, avec la ferme ambition de remporter le trophée sous regional. Mais sur le tartan, les ivoiriens ont été les maitres. Ils ont voué à l’échec le hold-up mijoté par leurs adversaires burkinabé, arrivés à Abidjan par vol spécial et galvanisés par la présence constante du Colonel-parrain aux côtés de ses filleuls.
Déterminée à conserver son titre de championne d’Afrique de la Zone 3, la  sélection de la Côte d’Ivoire affiche ses intentions dès l’entame de la partie. Mais les burkinabé quadrillent bien l’espace de jeu et ne lâchent rien. Il s’en suit un mano à mano entre les deux finalistes, jusqu’au terme du 1er set, enlevé de justesse (25/23), par Esso Paul et ses coéquipiers.
Fouettés dans leur orgueil, devant le premier responsable de l’équipe et parrain de la zone 3, le Colonel Major, Gilbert Diendéré, les Etalons sortent les tripes. Ils prennent même l’avantage dans le second set. Mais les Eléphants restent bien accrochés, le pied au planché. Le set est marqué par plusieurs parités.
Les burkinabé multiplient les attaques, mais les ivoiriens sont omniprésents aux contres et aux rebonds. Mieux, Ouraga Darius (l'homme du match), Kipré Gouda, Jean Marc Brou et autres Eléphants prennent l’ascendance sur le jeu. Poussés par leur public, ils gagnent le second set, au forceps (26/24).
Menés 2 sets 0, la panique gagne l’équipe burkinabé qui ne peut plus contenir les assauts répétés des poulains du coach Bagaté qui pilonnent, à volonté, leurs adversaires jusqu’au dernier point qui donne la victoire (25/21), à la Côte d’Ivoire.
Le sacre des Eléphants ne souffre d’aucune contestation étant donné que la Côte d’Ivoire (H) a fait un parcours sans faute (4 matches, autant de victoires), dans cette 14è édition du Championnat d’Afrique des Nations. "C'est le fruit du travail que nous avons abattu pendant la préparation. Les Burkinabé nous attendaient, mais nous avons su déjouer leurs pièges. C'est la victoire de tout le groupe. je félicite les joueurs. Ils ont eu de l'orgueil", observe le coach de la sélection masculine de la Côte d'ivoire, Christ Bagaté.
Les Etalons dames ont tout de même sauvé l'honneur des burkinabé, en remportant la finale feminine, face aux Eperviers du Togo (3 sets 1).
Alexis KOUAHIO, envoyé à Yamoussoukro

A lire aussi ...

TOP