Flash Info

  • 07/08/2020Football-Mercato : Le club de Metz prolonge le contrat de Habib Maïga jusqu'en 2024
  • 06/08/2020Football-Mercato : Max Gradel courtisé par des clubs du Golfe, de MLS, le RC Lens et par l'Olympiakos
  • 06/08/2020Basket-FIBB Skills 2020 : Une cinquantaine de jeunes ont pris part au premier camp pour grands à Abidjan
  • 06/08/2020Football-Election FIF 2020 : Les clubs du Gontougo dont l'AS Tanda, font bloc derrière Sory Diabaté
  • 06/08/2020Football-Mercato : Bayo Vakoun proche de signer en faveur de Toulouse FC en France
  • 06/08/2020Omnisports-Côte d'Ivoire : Danho Paulin décide de la reprise des compétitions dans le respect des mesures contre le Covid-19

Volleyball-CAN 2008 de la zone 3 : Echos de Yamoussoukro

CAN
Volleyball

Volleyball-CAN 2008 de la zone 3 : Echos de Yamoussoukro

27 October 2008 0
Echos de Yamoussoukro

57 millions de budget
Au lieu des 140 millions demandés par la F.IV.V, c'est 57 millions que l'état ivoirien a décaissé pour l'organisation de la CAN de la zone 3 qui s'est déroulée du 20 au 25 octobre dernier, dans la capitale politique ivoirienne.
5,5 millions offert par le parrain
Le parrain de la compétition, le Colonel-major Diendéré a offert, à chacune des 11 équipes qui ont participé au tournoi, la somme de 500 mille francs CFA. Soit un total de 5,5 millions, comme récompenses à toutes les sélections.
Record d’autorités
Les ministres de la Jeunesse du Sport et des Loisirs, Dagobert Banzio et de l’intégration, Amadou Koné, le parrain de la compétition, le colonel-major Gilbert Diendéré, le président de la zone 3, Issiaka Sawadogo, le président des sports de main du Stella, Léon N’zébo et un parterre de personnalités du volleyball continental ont honoré de leur présence, à Yamoussoukro, la 14è édition de la CAN de la zone 3.
Conclave de la zone 3
En marge de la compétition, les autorités du volleyball de la zone 3 ont tenu une réunion avec les organisateurs de la CAN 2008, à l’INP-HB. Bien entendu, en présence du parrain Diendéré et du président de la zone, Issiaka Sawadogo.
Diane Danon, de la fête
Ecartée de la sélection (dames) de la Côte d’Ivoire, après la demi-finale perdue, pour indiscipline, la capitaine des Eléphantes n’en était pas du tout affectée. Diane Danon a vécu intensément la finale masculine et célébré dans une joie explosive, aux côtés de ses coéquipières, le sacre des hommes.
Dîner "qualité supérieure"
La compétition a été clôturée par un dîner offert par la Fédération Ivoirienne de Volleyball à ses hôtes, à l’hôtel Président. Le dîner était tellement somptueux et les invités de marque, qu’un convié n’a pas manqué de le qualifier de supérieur.
Intégration effective
L’intégration a été effective durant toute la compétition. Les délégations se côtoyaient sans aucune barrière, au restau, sur l’ère de jeu, au centre d’hébergement et partout. A tel point qu’on ne pouvait pas faire la différence entre les différentes délégations sur le site de la compétition. En tout cas la solidarité et l'intégration étaient de mise.
Le foot vole la vedette au volley
Le match à rejouer de la 23è journée de la ligue 1, SOA-ASCO qui se déroulait au même moment dans l’enceinte du complexe sportif de l’INP-HB a volé la vedette à la finale (dame) de volley. Les spectateurs ont préféré voir le match de foot avant de se rendre au gymnase.
Une sélection d’A.K

A lire aussi ...

TOP