Flash Info

  • 13/07/2020Football-Élection FIF 2020 : La période de dépôt des candidatures fixée du 20 au 31 juillet
  • 13/07/2020Football-Élection FIF 2020 : L'AFI décide de parrainer la candidature de Yacine Idriss Diallo
  • 13/07/2020Football-Election FIF 2020 : L'AFI décide d'accorder son parrainage à Yacine Idriss Diallo (officiel)
  • 11/07/2020Football-Élection FIF 2020: L'AFI va dévoiler son choix de candidat le lundi
  • 10/07/2020Football-Election FIF 2020 : L'Association des Médecins de Football de Côte d'Ivoire n'a fait aucun choix de candidat
  • 10/07/2020Basket: La Fédération Ivoirienne annonce l'arrivée d'un premier sponsor pour le basket local

Handball/ Préparation CAN 2008: Plus de regroupement en France pour la Côte d’Ivoire

CAN
Handball

Handball/ Préparation CAN 2008: Plus de regroupement en France pour la Côte d’Ivoire

17 December 2007 0
Handball/ Préparation CAN 2008:  Plus de regroupement en France pour la Côte d’Ivoire

La sélection nationale dames de Côte d’Ivoire, les « Eléphantes », ne fera plus de regroupement en France comme initialement prévu, en vue de la préparation des 18ème Championnats d’Afrique des nations (CAN), du 08 au 18 janvier 2008 en Angola, selon le président de la Fédération ivoirienne de Handball (FIHB), M. Ouattara Brahima.
Ce changement est lié au manque de moyens financiers évoqué par le ministre de l’Economie et des Finances, Charles Diby Koffi, « qui dit ne pas disposer de fonds pour le regroupement de l’équipe nationale de Handball », révèle M. Ouattara.
Les « Eléphantes », qui ont déjà eu droit à deux semaines de préparation en France en novembre dernier, sont contraintes de parachever leur stage en Côte d’Ivoire. Son coût estimé à 20 millions FCFA contre 26 millions FCFA pour un stage en France.
« C’est avec beaucoup de regrets que j’ai appris que le ministère de l’Economie dit ne pas avoir les moyens financiers pour notre déplacement en France. Pourtant cette compétition est qualificative pour le prochain mondial et les JO 2008 », affirme le président de la FIHB.
« On nous demande des résultats et on refuse d’y mettre les moyens », regrette-t-il, indiquant les joueuses professionnelles ne pourront pas faire le stage avec leurs coéquipières locales.
Malgré ce désagrément, il se dit optimiste, ainsi que ses joueuses.
« En tant que capitaine d’un navire, je ne peux pas abandonner. Nous ferons en sorte de nous qualifier à ces rendez-vous importants », insiste-t-il, soulignant qu’en « dépit de ce contretemps, les joueuses, en préparation depuis quelques temps, sont confiantes ».
Outre l’annulation du voyage en France, Ouattara Brahima déplore également les conditions de préparation qui, selon lui, ne répondent pas aux normes.
« Le Palais des sports, le seul espace disposant d’un parquet, est fermé depuis plusieurs mois. Ce qui fait que les joueuses s’entraînent sur du goudron ou du ciment, alors qu’elles vont évoluer sur des parquets pendant les compétitions. Il y a déséquilibre », déplore le patron du handball ivoirien.
« Et avec cela, l’on veut qu’on batte des formations comme celles de la Tunisie, de l’Angola qui ont toutes les infrastructures et les moyens financiers pour travailler convenablement », poursuit-il amer.
A la CAN de handball, la Côte d’Ivoire évoluera dans le groupe B aux côtés du Cameroun, de la RD Congo et de la Tunisie.
APA

A lire aussi ...

TOP