Flash Info

  • 21/10/2019Cyclisme: Deux cyclistes ivoiriens victimes d'un accident de la circulation sur la voie express du nord (FIC)
  • 20/10/2019Football-CHAN 2020: La Côte d'Ivoire éliminée par le Niger
  • 20/10/2019Football-El.CHAN 2020: Côte d’Ivoire 1-0 Niger
  • 20/10/2019Auto-Deuil: Le pilote ivoirien Soumahoro Moriféré décédé ce matin à la suite d'un malaise
  • 18/10/2019Football-El.CHAN 2020: L'entrée au stade pour le duel Côte d'Ivoire-Niger est gratuite
  • 18/10/2019Football-EL.CHAN 2020 : Côte d'Ivoire-Niger prévu le dimanche 20 octobre au stade Félix Houphouët-Boigny

Handball/ Finale CAN 2008 : L’Angola attend le faux pas des Ivoiriennes

CAN
Handball

Handball/ Finale CAN 2008 : L’Angola attend le faux pas des Ivoiriennes

17 January 2008 0
Handball/ Finale CAN 2008 : L’Angola attend le faux pas des Ivoiriennes

L’entraîneur de la sélection nationale de l’Angola en dame, Jeronimo Neto, entend aborder la finale de la 18ème Coupe d’Afrique des nations de handball qu’il va disputer jeudi contre son homologue Thierry Vincent de Côte d’Ivoire, dans le même état d’esprit que les matches précédents, en précisant que ce stade de la compétition, les petites erreurs sont «fatales».  Dans un entretien qu’il a accordée à APA, Neto ne veut pas vendre la peau du loup avant de le tuer, tout en disant tout de même qu’il est prêt à affronter cette finale contre la Côte d’Ivoire.
«Nous nous sommes entraînés tous pour gagner, et toutes les deux équipes savent aussi que c’est la finale, aucune formation n’a droit à l’erreur», a-t-il souligné. Conscient de la tâche qui l’attend, celle de sauver l’image du pays organisateur, après l’élimination de la sélection masculine de l’Angola, Jeronimo Neto prie que son équipe ne fasse pas d’erreurs.
« C’est la finale, c’est un seul match, c’est aussi une heure de jeu. Et l’équipe qui fait moins d’erreur va passer, pour cela nous prions Dieu de nous accorder sa grâce de ne pas faire beaucoup d’erreur. En revanche si la Côte d’Ivoire commet une erreur, nous en profiterons pour remporter cette finale», a-t-il déclaré.
Neto refuse également de se focaliser sur les individualités pour affronter la finale. « Une équipe, c’est un tout, je ne compte pas sur une ou deux joueuses ; je compte sur tout l’ensemble de l’équipe, toutes savent ce que nous voulons et toutes doivent contribuer à atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés», a poursuivi Neto.
Thierry Vincent de Côte d’Ivoire aura donc affaire à une équipe angolaise soudée, solide, rapide, adulée dans les contre-attaques, athlétique et qui fait la fierté de toute la nation angolaise.
Les sœurs Kiala Luisa, Kiala Marcelina, Nair Almeida, les gardiennes Travares Maria et Maria Pedro et toutes les autres joueuses qui ont de l’expérience dans les jambes et habituées à la haute compétition sur le continent ou sur l’échiquier international, étaleront une fois de plus leur talent devant les Ivoiriennes qui entendent donner de la voix jeudi.
Apres les matches de classement joués mercredi, viennent les finales programmées jeudi avec a l’affiche Egypte-Tunisie chez les hommes à 18 h (heure locale et 17 h TU ) et Angola-Côte d’Ivoire dames à 20 h (heure locale 19h TU).
APA

A lire aussi ...

TOP