Flash Info

  • 19/10/2018Football-CAN 2021: Le Premier Ministre ivoirien a lancé les travaux des infrastructures à Yamoussoukro
  • 18/10/2018Football-Ligue 1-6e journée : Africa Sports 1-0 Moossou FC -- AFAD 0-2 USC Bassam
  • 18/10/2018Football-Ligue 1-6è journée: AS Tanda 1-1 WAC -- SC Gagnoa 1-2 LYS -- Bouaké FC 1-2 SOA -- ASI 0-1 FC San Pedro
  • 17/10/2018Football-Media: Le Tournoi de la Confraternité 2018 démarre le 3 novembre prochain
  • 17/10/2018Petanque-International Nice 2018: La Côte d'Ivoire chute en demi-finale de la compétition
  • 17/10/2018Football-El.CAN 2019: Madagascar est la première nation qualifiée sur le terrain pour Cameroun 2019
Côte d'Ivoire
Ligue 1

Grand ménage au FC San Pedro

20 July 2018 0

Que se passe-t-il au FC San Pedro ? C'est Cette question que certains supporteurs des orange et noir se posent actuellement. En effet, depuis maintenant 4 jours nous pouvons constater sur les réseaux sociaux du FC San Pedro un " déstockage " de leurs joueurs qui ont pourtant  contribué à la qualification du club en Coupe des Confédérations pour la saison prochaine.
Goh Guei , N'Guessan Pathinvo Cesar Jeant Christian , Dombia Lassina , Gna Kapeu , Konaté Abdoulaye , Touffic  Aristid Joseph  , Gbindefeh Donald , Yao Konan Raoul et Bangnie Mongnola Richmond sont les «  indesirés »  du FC San Pedro.

Au nombre  9 joueurs à ce jour, ils ont simplement étés remerciés et libérés par le FC San Pedro. Exceptés Konan Thierry qui prend la direction du club burkinabé Salitas et  Bangnie Mongnola Richmond qui signe chez le promu de Lys de Sassandra. Les autres joueurs libérés ne sont juste pas dans le plan de jeu du club qui jouera l'Afrique la saison prochaine. 

Après avoir renforcé son effectif avec 3 arrivées Solly Christian Kodjo en provenance de Moossou FC, Adama Kéita et Gilles Privat N'guessan de l’Africa, la direction du FC San Pedro libère sûrement ses joueurs pour faire la place aux prochaines arrivées.

L’adage  " on ne change pas une équipe qui gagne " ne s'applique donc pas au FC San Pedro car la valse de « libération » ne semble pas être terminée.

Stéphane DATHE

A lire aussi ...

TOP