Flash Info

  • Il y a 1 heure 10 minBasket-Afrobasket Women 2019: Le Nigéria sacré champion d'Afrique après sa victoire sur le Sénégal (60-55)
  • 18/08/2019Football-Ligue 1-1ère journée : SOL FC 2-1 Bouaké FC
  • 17/08/2019Football-Ligue 1-1ere journée : WAC 2-2 SOA - AFAD 1-0 FC San Pedro - Issia Wazi 0-2 AS Tanda - USC Bassam 1-1 SC Gagnoa
  • 16/08/2019Afrobasket Women 2019-Classement 8-5e place : RD Congo 54-47 Côte d’Ivoire
  • 16/08/2019Afrobasket Women 2019-Classement: La Côte d'Ivoire s'incline devant la RD Congo 47-54
  • 15/08/2019Football-Ligue 1-1ere journée : Africa-ASI programmé pour le mercredi 28 août

Amani YAO : « Salif Bagaté nous a manqué »

Côte d'Ivoire
Ligue 1

Amani YAO : « Salif Bagaté nous a manqué »

14 February 2019 0

Contraint au nul (0-0) le mardi soir au stade Félix Houphouët Boigny pour la rencontre face au Mamelodi Sundowns d’Afrique du Sud pour le compte de la 4e journée des phases de poule de la CAF Ligue des champions, le technicien de l’ASEC Mimosas , Amani Yao ,  aurait aimé avoir l’explosivité de Salif Bagaté dans ses rangs. 

Qu’est ce qui n’a pas véritablement fonctionné ce soir (mardi 12 février) ?

Au vue du match, je pense que c’est l’un de leur meilleur match depuis le début de la saison. Ils ont été cohérent durant 90 minutes mais il manquait de l’efficacité au niveau de la finition sinon dans l’ensemble ils font un bon match. Ce n’est pas le score qu’on aurait souhaité mais j’ai vu une équipe qui avait beaucoup d’envie, qui a montré un autre visage aujourd’hui.

En première mi-temps on vous a senti un peu fébrile dans le jeu, comment expliquez-vous cela ?

Il fallait attaquer et faire attention. Au match Aller, c’est sur notre possession que nous perdons trois ballons et trois fois nous sommes sanctionnés donc il fallait être un peu prudent ne pas se livrer totalement tout en essayant d’acculer cet adversaire donc en deuxième mi-temps je mets trois attaquants dans le cœur de la défense. On pousse plus, ils vont plus bas mais malheureusement on n’a pas réussi à mettre le but pour avoir les trois points.

Regrettez-vous d’avoir laissé Angbandji Alex sur le banc, qui avec son entrée envoi des centres qui créent le danger ?

Il a peut-être une meilleure qualité offensive que Malo, mais défensivement je pense que Malo est meilleur. Il fallait d’abord m’assurer que défensivement j’ai une équipe solide ce qui nous a manqué à Pretoria. C’est un choix que j’ai fait. Après quand il rentre il reste 18 minutes, l’adversaire était un peu éprouvé pour lui permettre de faire parler sa technique mais ce sont des choix que j’ai fait. Comme je l’ai dit je voulais quatre mecs derrière avec une solidité défensive et je pense que dans ce domaine Malo est meilleur que lui.

Ne pensez-vous pas que vu l’enjeu du match, il était plus convenable de penser à l’offensive plutôt que la défensive ?

J’ai joué avec quatre joueurs en défense mais quand vous regardez le match j’ai aligné plus de cinq joueurs offensifs. En fin de match je finis avec trois attaquants donc autant attaquer parce que il y’a trois ans cette équipe était championne. C’est une équipe de très gros calibre, ce n’est pas ce qu’on a l’habitude voir dans le championnat de Côte d’Ivoire. Je sais comment nous avons perdu la bas donc je ne vais pas me livrer. Je préfère prendre un point que de prendre zéro.

Vous dites que vous avez été satisfait du contenu de jeu mais en 90min, l’ASEC a eu une seule frappe cadré. Là ne faut-il pas parler de déception ?

On a plus eu le ballon, on a plus eu des centres contrairement au match Aller mais comme je le disais c’est la finition qui nous a manqué. On a plus été présent dans leur camp que eux dans le notre, ce qui nous a manqué au match Aller.

L’attaquant Salif Bagaté vous a-t-il manqué cet après-midi ?

Oui. Il a manqué sa puissance, son explosivité devant. Il avait un très beau match à l’Aller mais après il est suspendu et c’est aux autres de répondre présent mais c’est vrai qu’un joueur de son profil a manqué ce soir

Pensez-vous avoir les moyens pour engranger les six points qui pourraient vous qualifier pour les quarts ?

Oui nous n’avons pas de question à se poser, il faut prendre les six points et comme vous l’avez dit on verra ce qui va se passer. Mathématiquement je le dis, rien n’est encore  fait donc on va batailler dur pour prendre les six points et après on verra

Propos recueillis par Armel YAO

TOP