Flash Info

  • 13/08/2018Football-Caf LdC-Préliminaires : Sewe San Pedro 0-0 Ports Authority (le Séwé est éliminé)
  • 13/08/2018Rugby-Championnat national-1ère journée : ARC 46-00 Adzopé -- RC Bouaké 03-18 ORCK -- Truc 23-00 RC Yopougon -- TBO 25-00 SOA -- AUC 25-00 RC Divo
  • 13/08/2018Football-Ligue 1-10è journée : FC San Pedro 2-1 JCAT
  • 13/08/2018Omnisports : Achi Degbo élu président de la Fédération ivoirienne de canoë - kayak
  • 13/08/2018Football-Caf LdC-Préliminaires retour : AS FAN 3-1 AS Tanda ( 3-3 sur l'ensemble des deux matchs, Tanda qualifié)
  • 13/08/2018Football-CdC-Préliminaires retour : SC Gagnoa 3-0 AS Sonabel
Côte d'Ivoire
Football

Prix Sport Ivoire 2018: Voici le “Top 11“ des meilleurs footballeurs

25 July 2018 0

Chose promise, chose due. Après un sondage auprès des experts ivoiriens du ballon rond. Le Prix Sport Ivoire 2017-2018 est fier de dévoiler le “Top 11“ de la saison. 3 représentants du football local, 1 du Golf, 1 du continent et 6 de l’Europe, la course pour la succession de Serge Aurier est à présent lancé. Les internautes pourront  sortir le trio des finalistes à partir du mardi 31 juillet sur www.sport-ivoire.ci avant la révélation prévue pour septembre.

 

Togui Mel William (SC GAGNOA)

Auteur d’une magnifique saison avec le SC Gagnoa (MTN Ligue 1), Togui Mel a été la grande révélation du football local. Auteur de 23 buts en championnat il est passé d’illustre inconnu à redoutable renard de surface. Il fut le maillon qui a permis aux hommes du Fromager d’accrocher une place en Caf Ligue des Champions avant de s’envoler pour la Belgique et le FC Malines. Il reste pourtant celui qui aura marqué la Ligue 1 ivoirienne en battant le record de buts détenu depuis 2008 par Gohi Bi Cyriac (21). 

Zouzou Carlos (FC SAN PEDRO)

Désigné Meilleur joueur du mois de mai par l’Association des joueurs ivoirien (AFI),  Zouzou Carlos s’est distingué par sa rigueur et son agressivité. Si le FC San Pedro peut fêter une première qualification pour la Caf Coupe de la Confédération, s’est également grâce à son défenseur gauche entré dans le livre des records de Ligue 1. Et ce n’est pas grâce à ses montées rageuses, ni ses tacles à propos. Carlos comme un certain Roberto a fait parler sa patte gauche.  8 buts sur 8 coups francs. Inédit et exceptionnel pour un défenseur.

Wonlo Coulibaly (ASEC MIMOSAS)

Arrivé de l'AS Tanda il y a deux saisons le défenseur de l'ASEC a crevé l'écran lors de cette saison dans un club ou les performances ont été confisquées par la vague d’expatriés mis à la disposition d’Amani Yao César Lambert. L’ex-international ivoirien aujourd’hui manager-technique du club jaune et noir, a su compter sur Coulibaly Wonlo. Joueur de devoir, agressif et précieux dans la création du surnombre, l’ASEC ne peut se passer de cette rare satisfaction des Eléphants lors du décevant CHAN 2018. 

Roger Claver Djaponé Assalé (YB BERN)

 
Avant-centre du BSC Young Boys, l’ivoirien a disputé sa saison la plus prolifique de sa carrière. Avec 21 buts et 14 passes décisives, Assalé a contribué au sacre des Young Boys de Berne, champion et vainqueur de la Coupe de Suisse. Il a fait ses preuves aussi en équipe nationale cette année lors des matches des matchs amicaux. Le natif d’Abengourou et ex-joueur du Séwé Sports de San Pedro termine la saison 2017/2018 avec le titre honorifique de meilleur buteur ivoirien d’Europe. 

Wilfried Zaha  (CRYSTAL PALACE) 

Acteur majeur dans le maintien de Crystal Palace en Première League, Wilfried Zaha a connu sa plus belle saison, après une vague de blessures. Avec 9 buts et 7 passes décisives, Zaha a remporter cette année le trophée de joueur du mois d’avril,  4 fois meilleur joueur de Crystal Palace et désigné meilleur joueur du club de toute la saison. Mais c’est surtout sa capacité à transpercer les défenses et son adaptation rapide à son rôle de leader des Eagles qui a sauté aux yeux des observateurs. 

Nicolas Pépé  (LILLE)

Arrivé au LOSC cette saison en provenance du SCO d’Angers, la pépite ivoirienne de 22 ans a porté à lui seul son club avec 14 buts et 5 passes décisives. Des performances qui ne sont pas étrangères au maintien spectaculaire de Lille en Ligue 1. Meilleur joueur du club pour le mois d’avril et meilleur Lillois de la saison 2017/2018, Nicolas Pépé a aussi brillé en équipe nationale lors des matchs amicaux avec la Côte d’ivoire en inscrivant 3 buts et 1e passe décisive en 2 matches.

Arouna Koné (SIVASSPOR)

Agé de 34 ans maintenant, l’international ivoirien revit une nouvelle jeunesse. Officiant en Super League (Turquie) sous la tunique de Sivasspor, Arouna Koné s’est offert 13  buts et 4 passes décisives en 32 matchs cette saison. De quoi réveiller les lointains souvenirs de l’attaquant des Eléphants. Malgré son statut de vétéran, Arouna semble avoir les arguments pour prétendre bousculer les évidences de cette 11è édition du Prix Sport Ivoire du meilleur footballeur ivoirien. 

Salomon Kalou (HERTA BERLIN)

Discret mais efficace. Salomon Kalou ne lève pas le pied. Comme un bon vin il se bonifie au fil des saisons à Berlin. Sous les couleurs du Hertha, “Kalunho“ s’est offert 12 buts et 3 passes décisives. A 32 ans, il faut le faire. Sa place dans le “Top 11“ des meilleurs de la saison ne souffre ainsi d’aucune contestation. Puisqu’il demeure dans ses canons, saisons après saisons. De constantes performances qui lui ont permis de terminer d’ailleurs meilleur buteur, meilleur joueur de son équipe et meilleur buteur africain de Bundesliga.

Badra Sangaré (FREE STATE STARS FC) 

Engagé avec le club sud-africain du Free State Stars pour 2 ans depuis 2017, personne n’attendait plus rien de Sangaré Badra. Mais l’ex-portier de l’AS Tanda a surpris son monde et les observateurs. Puisque le gardien international ivoirien n’a pas tardé à s’imposer pour devenir titulaire indiscutable sur un poste complexe. Après une saison à enchaîner les matches, Badra a triomphé avec le Free State en décrochant le trophée de la Coupe Nationale d’Afrique du Sud et le titre de meilleur joueur de la finale. Rien que cela.

Max Gradel (TOULOUSE FC) 

Pas de Serge Aurier, dernier vainqueur du Prix Sport Ivoire (PSI). Mais il existe dans ce “Top 11“ un patronyme qui figure au palmarès du PSI. Il s’agit de Max Alain Gradel. Lauréat de 2015-2016, Max a digéré son passage mitigé en Premier League pour se relancer là où tout s’est emballé. En Ligue 1. Cette fois avec le Toulouse FC, le “tueur de lions“ s’est fait le guide pour le maintien. Ses 11 buts et 4 passes y ont contribué. Une perf qui fait de l’attaquant de 30 ans, l’un des plus décisifs de la saison.

Jumaa Saeed (KUWAIT SC)

Agé de 28 ans, le géant attaquant ivoirien fait son bout de chemin du côté du golf. Il n’est donc pas que le footballeur le plus cité dans les textes musicaux locaux.  Evoluant au Al-Kuwait SC, il a remporté 3 trophées, dont la Coupe Crown Prince du Koweït, le championnat national et l’Emir Cup. Avec une dizaine de buts cette saison, Jumaa Saeed fait partie des meilleurs du club quand ses performances et les vidéos de ses buts de génie font le tour de la toile. 

La Rédaction

A lire aussi ...

TOP