Flash Info

  • Il y a 1 heure 4 minBasketball N1-3è journée (D) : Le choc des dames ABC vs CSAT prévu ce samedi 22 janvier à 16h au palais des Sports de Treichville
  • Il y a 1 heure 11 minBasketball N1 (H) - 3è journée : Le choc des hommes SOA vs ABC prévu ce samedi 22 février à 18h au Palais des sports
  • 18/01/2022Basketball-N1 : Abiba koné du CSAT est la MVP en Dames de la 2è journée avec 21 points, 5 rebonds et 6 passes pour 30 d'évaluation
  • 18/01/2022N1 Basketball : Assi Martial de Abi Snipers est le MVP en Hommes avec 23 points, 5 rebonds et 9 passes pour 25 d'évaluation
  • 18/01/2022Football-CAN 3e journée : Côte d'Ivoire vs Algérie maintenu à Douala
  • 18/01/2022Football-Transferts : Yves Dabila a été prêté au FC Seraing en D1 Belge

Eli. Mondial 2023 : Solo Diabaté : « Je pense qu'en venant ici, on avait une revanche à prendre »

Basketball

Eli. Mondial 2023 : Solo Diabaté : « Je pense qu'en venant ici, on avait une revanche à prendre »

30 November 2021 0

Un des orfèvres des trois succès ivoiriens en autant de sortie à Benguela dans le cadre de la première fenêtre des éliminatoires du mondial 2023, Souleyman Diabaté s'est exprimé au soir de cette expédition angolaise. L'excellent meneur ivoirien a évoqué sa forme éblouissante malgré son âge, les chances des Éléphants pour le mondial et émis l'espoir de voir la Côte d'Ivoire abriter la prochaine fenêtre. Le vice-champion d'Afrique s'est surtout réjoui de la belle revanche prise sur l'Angola, pays hôte qui a usé de tous les subterfuges pour épuiser les ivoiriens.

Comme du vin, vous vous bonifiez avec l'âge. Où est ce vous allez puiser cette sérénité et surtout cette efficacité déconcertante ?

Je pense que c'est la confiance. Quand on prend de l'âge, on gagne également en expérience. Mais il faut dire que j'ai aussi travaillé certains aspects de mon jeu. Donc quand c'est compliqué, je sais sur quoi m'appuyer pour faire sortir le meilleur de moi. Au-delà de cela, je trouve que nous avons un bon groupe et le coach sait comment m'utiliser et c'est parfait pour moi.

Avec ces trois victoires, est ce qu'on peut dire que la Côte d'Ivoire entrevoit la Coupe du Monde avec confiance ?

Nous sommes super contents d'avoir remporté ces trois premiers matches, sans plusieurs joueurs comme Charles (Abouo), Nisré (Zouzoua), Déon (Thompson), Matthew (Costello)... Quand tous reviendront, ça fera beaucoup de monde, ça va être un problème pour le coach (rire). Mais je pense qu'on aura une très très bonne équipe. J'espère que la prochaine fenêtre va être en Côte d'Ivoire, et avec ces éléments en plus, la Côte d'Ivoire sera très difficile à jouer.

Depuis 1985, la Côte d'Ivoire n'avait plus battu l'Angola. Est-ce que c'était un défi pour vous en arrivant à Benguela ?

Moi je ne savais pas que la Côte d'Ivoire n'avait jamais battu l'Angola. Je l'ai su après le match contre la Centrafrique. Cela dit, nous sommes contents de l'avoir fait. Si on entre dans l'histoire en étant la première formation à l'avoir fait de surcroît en Angola, c'est très bien pour nous. Mais ce n'était pas vraiment un défi, je pense qu'en venant ici, on avait une revanche à prendre, parce que je pense qu'ils ne nous ont pas bien traité, ils ont voulu nous épuiser, donc pour nous il s'agissait de répondre sur le terrain. C'est ce qu'on a fait.

Ici, les observateurs vous considèrent comme une Légende. Est-ce que vous partagez ce regard extérieur ?

Non ! Les légendes sont Lasme Michel, Toualy Guy... Ce sont eux les vraies légendes ! Nous sommes encore sur le terrain et il faut qu'on gagne quelque chose pour devenir des légendes.

Propos recueillis par Patrick GUITEY à Benguela

A lire aussi ...

TOP