Flash Info

  • 20/05/2022Football-Eléphants : Le duo Jean-Louis Gasset-Emerse Faé a été nommé à la tête des Eléphants.
  • 20/05/2022Athlétisme : Marie-Josée Ta Lou s'alignera sur 100 m, le 18 juin prochain au meeting de Ligue de diamant de Paris 
  • 19/05/2022Africa Sports : L'entraîneur des Aiglons a été démis de ses fonctions par les dirigeants ce jeudi 19 Mai
  • 19/05/2022Ligue 1-16è j: L'Asec bat le Stella (3-2) et occupe le fauteuil de leader avec 51 points
  • 19/05/2022NBA finales Est Conférence-Match 1 : Miami 118-107 Boston
  • 19/05/2022NBA finales Ouest Conférence-Match 1 : GSW 112-87 Dallas

El.Afrobasket 2021-Groupe C : La Côte d'Ivoire refait le coup au Cameroun

Basketball

El.Afrobasket 2021-Groupe C : La Côte d'Ivoire refait le coup au Cameroun

21 February 2021 0

La Côte d'Ivoire a encore pris le meilleur sur le Cameroun dans son Palais Polyvalent de Yaoundé. Poussés dans leurs retranchements par des Lions affûtés, les Eléphants ont fini par s'imposer 64-57.

Des appréhensions, de la tension et enfin la libération. La poignée de supporters des Eléphants au Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé est passée par toutes les émotions. Que dire des fans du Cameroun, persuadés de la revanche de leurs Lions Indomptables. Ils en avaient emprunté le chemin, dès le premier quart temps, quand Jérémy NZeulie (9 pts, 3 rbds, 3 ass) et la star Benoît Mbala (12 pts, 6 rbds) pilonnaient une base ivoirienne peu fringante. Le score de 05-17 était plutôt effrayant pour les fans orange. Surtout que les gâchettes donnaient l'impression d'être mouillées.

Impression vite effacée, à la mi-temps quand Deon Thompson (11 pts, 6 rbds, 2 ass) et Charles Abouo (10 pts, 6 rbds, 1 ass) remirent le bois de chauffe pour redonner sa place à la Côte d'Ivoire dans ce duel (21-12). Mais l'écart du premier quart temps était trop important pour repartir dans les vestiaires avec une avance (26-29). Toutefois, la partie promettait d'être rude. Et elle le fut. A l'image de la sortie de Nisré Zouzoua avec une cheville immobilisée dans la glace.

Au 3è quart temps, les Eléphants bandent les muscles et Bali Coulibaly en est une parfaite illustration avec ses 4 pts et surtout 6 rbds et 4 fautes. Le pivot des Ivoiriens en impose malgré le travail de sape Williams Narace (13 pts, 4 rbds) dans la raquette. La fin de cette partie est hyper serrée (17-18). Mais ce sont toujours les Lions qui mènent la danse (43-47). Plus pour longtemps. Car comme un symbole, Stéphane Konaté (12 pts, 6 rbds) montre la voie en donnant de la voix et en indiquant l'exemple déjà anticipé par Vafessa Fofana (10 pts, 3 rbds) aux heures chaudes. De la solidarité et de la solidité. Les ingrédients pour passer devant au 4e quart temps (53-51 grâce à un 3 pts de Bryan Pamba), la recette pour ne plus lâcher prise jusqu'au buzzer final. Et, comme un symbole, le dernier panier pour  achever le travail est l’œuvre du capitaine Konaté (64-57). Mission accomplie au Cameroun, en route à présent pour le Rwanda. Une autre paire de manche.

Patrick GUITEY à Yaoundé

A lire aussi ...

TOP