Flash Info

  • 07/08/2020Football-Mercato : Le club de Metz prolonge le contrat de Habib Maïga jusqu'en 2024
  • 06/08/2020Football-Mercato : Max Gradel courtisé par des clubs du Golfe, de MLS, le RC Lens et par l'Olympiakos
  • 06/08/2020Basket-FIBB Skills 2020 : Une cinquantaine de jeunes ont pris part au premier camp pour grands à Abidjan
  • 06/08/2020Football-Election FIF 2020 : Les clubs du Gontougo dont l'AS Tanda, font bloc derrière Sory Diabaté
  • 06/08/2020Football-Mercato : Bayo Vakoun proche de signer en faveur de Toulouse FC en France
  • 06/08/2020Omnisports-Côte d'Ivoire : Danho Paulin décide de la reprise des compétitions dans le respect des mesures contre le Covid-19

Basketball - Afrobasket Féminin 2015 : Les quatres en lice pour la finale

Basketball

Basketball - Afrobasket Féminin 2015 : Les quatres en lice pour la finale

2 October 2015 0
Les quatres en lice pour la finale

Seul le vainqueur du tournoi sera directement qualifié pour les Jeux de Rio, tandis que les équipes qui termineront  deuxième et troisième participeront au Tournoi de Qualification Olympique Féminin de la FIBA l’été prochain.

 

A l’exception du Nigéria,  les trois autres demi-finalistes avaient atteint le carré d’As à l’AfroBasket Women 2013.

 

Voici un aperçu des deux demi-finales (heure locale : GMT +1)

 

Cameroun (6-0) v Nigéria (5-1) à 19:00

 

Contrairement à l’autre demi-finale, le Cameroun et le Nigéria ne se sont pas encore rencontrés dans la compétition mais les deux équipes ont une histoire.

 

La dernière rencontre entre les deux équipes dans une compétition de FIBA Afrique, remonte à l’AfroBasket Women 2013 où le Cameroun avait surpris le Nigéria en phase de groupe.

 

Toutefois, le Nigéria  détient un avantage de 4 victoires contre une défaite dans leurs confrontations directes depuis 2007.

 

Le Cameroun a atteint les demi-finales invaincu en six matchs, mais faire face au Nigéria sera le vrai test de la compétition pour l’équipe d’Alain Zedong.

 

Le Nigéria a les meilleures statistiques de la compétition avec  une moyenne de 78.8 points, 51.5 rebonds et  une meilleure distribution de balle avec 19.2 passes décisives par match.

 

Si l’on s’en tient aux statistiques, alors le Nigéria est favori, surtout après avoir subi une défaite en début de compétition.

 

Mais jouer contre le Cameroun dans une salle archicomble semble être un défi pour l’équipe de Scott Nnaji.

 

“Jouer contre le Cameroun à domicile, lui donne une certaine confiance”  a déclaré Nnaji à FIBA.com, “Nous devrons prendre nos dispositions pour faire les choses correctement.

 

Nnaji poursuit: “Nous les avons affronté à Brazzaville, mais il leur manquait quelques joueuses. Mais nous savons quoi faire car, elles sont physiques.

 

“Nous devons les empêcher d’attaquer le panier."

 

Il y a deux ans, le Cameroun s’était qualifié pour la demi-finale, mais a échoué de peu face au Mozambique le pays hôte.

 

Ainsi, perdre à domicile ne fait pas partie des plans de Zedong.

 

“Nous avons perdu face au Nigéria à Brazzaville [aux Jeux Africains] le mois dernier parce que nous avions commis beaucoup d’erreurs,” reconnait Zedong.

 

"Maintenant, nous avons étudié le jeu du Nigéria et nous avons identifié leurs forces et faiblesses.

 

“Je pense que mon équipe est prête à monter sur le parquet et battre le Nigéria pour une finale devant nos supporters.”

 

Nicole Jamen l’As du Cameroun a abondé dans le même sens que Zedong, mais elle estime qu’il leur faudra travailler beaucoup plus.

 

“C’est la défense qui fait gagner un championnat. Je pense que la défense est la force de notre équipe.

 

"Nous faisons la différence dans nos matchs sur les contre-attaques. Ainsi, nous avons réellement besoin de retourner aux fondamentaux et vraiment nous concentrer sur notre défense.”

 

Avec un effectif qui comprend Adaora Elonu, Ndidi Madu et Joyce Ekworomadu, le Nigéria est dans une position privilégiée pour atteindre la finale pour la première fois depuis 2005 lors de leur dernier sacre à domicile.

 

Toutefois, le Cameroun qui n’a jamais atteint la finale, a dans ses rangs, Ramses Lonlack, l’une des meilleures joueuses du championnat, et plus important, il y a un infatigable  public acquis à sa cause.

 

L’on attend de voir si oui ou non le Cameroun peut éviter la pression et prendre le contrôle de la rencontre dès le début.

 

Sénégal (4-2) v Angola (5-1) à 21:15

 

Ces deux équipes ont déjà goûté à la défaite, mais pour la suite de la compétition, il n’y a pas de place pour les erreurs.

 

Bien que l’Angola ait remporté trois de leurs quatre confrontations depuis 2011, le Sénégal paraît légèrement plus fort dans cet AfroBasket Women que le champion en titre.

 

Le Sénégal a un meilleur pourcentage sur les tirs de champ (38 pourcent), une meilleure distribution de balle (17 passes décisives), mais il lui faudra mieux maîtriser la balle car la suffocante défense de l’Angola, peut dérouter n’importe quel adversaire.

 

L’Angola, qui vise une troisième finale consécutive, avait battu le Sénégal en phase de groupe mais les circonstances sont totalement différentes.

 

L’Angolaise, Ngiendula Filipe a déclaré à FIBA.com que " le Sénégal est une équipe difficile. Nous avons gagné en phase de groupe, mais c’est du passé Maintenant. Cela ne compte plus. Nous aurions besoin d’une réelle concentration pour avancer."

 

Le Sénégal a atteint le carré d’as en venant à bout d’une athlétique équipe du Mali jeudi.

 

Physiquement le Sénégal est fort, mais cette rencontre se jouera sur de petits détails.

 

L’équipe qui  fera un bon usage de la balle pourrait sortir vainqueur.  
Ce serait un match âprement disputé.

 

 

Source : FIBA

A lire aussi ...

TOP